Football

Ligue 1 : cinq raisons de croire à une victoire de l'ASNL face au PSG

Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine samedi 15 octobre 2016 à 9:39

L'Uruguayen Erick Cabaco va se frotter à son compatriote Cavani
L'Uruguayen Erick Cabaco va se frotter à son compatriote Cavani © Maxppp - Maxppp

Sur le papier, l'AS Nancy Lorraine est promise à une défaite face au Paris Saint-Germain pour la 9e journée de Ligue 1 de football ce samedi à 17 heures. Mais il y a tout de même des raisons d'espérer.

C'est une affiche profondément déséquilibrée qui aura lieu cet après-midi au stade Marcel-Picot entre l'AS Nancy Lorraine, lanterne rouge de Ligue 1 et le PSG, champion de France ses quatre dernières saisons et plus gros budget du championnat (500 millions d'euros). Coup d'envoi à 17 heures sur France Bleu Lorraine et Francebleu.fr.
Le PSG part favori mais nous avons tout de même trouvé des raisons (plus ou moins de bonne foi) d'espérer un succès nancéien, ce serait le premier à domicile cette saison pour l'ASNL.

L'AS Nancy Lorraine reste sur une série encourageante face à Paris

Le PSG n'a gagné que deux de ses six derniers matchs contre Nancy en Ligue 1. Au stade Marcel-Picot, les Parisiens ne se sont imposés qu'une fois lors des six dernières rencontres. Cette victoire, c'était justement lors du dernier match du PSG à Nancy, le 27 octobre 2012 (1-0).

Alou Diarra sait battre le PSG

L'ancien international français devrait faire ses débuts avec l'ASNL cet après-midi au milieu de terrain. A 35 ans, il sera chargé d'apporter de l'impact au milieu de terrain et amènera sa taille (1,90m) sur les coups de pieds arrêtés offensifs et défensifs. Un joueur qui, à domicile, a battu le PSG six fois lors des sept derniers matchs sous les couleurs de Marseille, Bordeaux et Lyon. Il avait perdu avec Rennes en 2012/2013.

Le match est mal placé pour Paris

Ce déplacement des Parisiens sur la pelouse synthétique de Picot intervient juste après une trêve internationale durant laquelle l'effectif du PSG a été décimé. Les Sud-Américains du PSG ont eu de longs voyages en avion pour se rendre en sélection. Les Parisiens auront peut-être dans un coin de la tête la réception de Bâle mercredi en Ligue des Champions. Peut-être.

L'ASNL est en progrès

Après des débuts poussifs, l'ASNL a su régler une partie de ses problèmes défensifs. Nancy n'a encaissé "que" trois buts lors des cinq derniers matchs de championnat. L'équipe de Pablo Correa possède la 9e meilleure défense du championnat, loin de son image de lanterne rouge destinée à la Ligue 2 en fin de saison. C'est offensivement que Nancy éprouve de grandes difficultés avec seulement trois buts inscrits en huit matchs. Mais c'est oublier aussi que Nancy aurait pu ou dû repartir de Lille avec trois points, le but d'Issiar Dia ayant été injustement refusé par l'arbitre.

Marcel-Picot est prêt à vibrer

Le stade Marcel-Picot est à guichets fermés depuis plusieurs jours. Les billets dont les prix avaient pourtant été revus à la hausse sont tous partis très vite face à cet adversaire prestigieux. L'ambiance devrait être au rendez-vous et ce sera à l'ASNL d'en profiter pour faire douter un adversaire largement supérieur sur le papier.

Partager sur :