Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020-2021 du FC Metz

Ligue 1 : Coach Antonetti n’est pas emballé par une éventuelle baisse des salaires des joueurs

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Selon nos confrères de L’Equipe, quatre présidents de Ligue 1 vont entamer des discussions avec l’UNFP, le syndicat des joueurs pro, pour négocier une diminution des rémunérations. L’entraîneur du FC Metz estime qu’il faut étudier d’autres pistes pour répondre à la crise du foot français.

Le coach du FC Metz, Frédéric Antonetti
Le coach du FC Metz, Frédéric Antonetti © Maxppp - Vincent Voegtlin

Le foot français ne gardera pas, c’est sûr,  un bon souvenir de 2020. La crise sanitaire et le scandale Mediapro ont fortement impacté les finances des clubs professionnels. Pour répondre à cette crise, certains dirigeants aimeraient que les joueurs fassent un effort et consentent une baisse de leurs salaires

Selon le quotidien sportif L’Equipe, le patron du Stade de Reims et trois autres présidents vont rencontrer en janvier prochain des responsables de l’UNFP, le principal syndicat des joueurs pros en France, pour étudier cette éventualité. 

Interrogé sur le sujet, à l’issue du match perdu contre le Stade Rennais, l’entraîneur du FC Metz, Frédéric Antonetti ne s’est pas montré très emballé par une possible diminution des rémunérations des footballeurs professionnels.

Vous allez les perdre les joueurs si on baisse les salaires

"Qui a fait l’erreur Mediapro ?" proteste Frédéric Antonetti, "Ce sont les joueurs ou les dirigeants ! Après il faut trouver des solutions, mais j’espère qu’ils ont d’autres idées […] On n’est pas tout seul. On croirait en France que c’est hermétique. Si vous dites à un joueur, qu’il va perdre 30% et qu’en Allemagne, on lui donne la même chose, il va partir. Vous allez les perdre les joueurs si on baisse les salaires. Le football, c’est la loi du plus fort. Après s’il y a un accord, pourquoi pas, mais je pense qu’il faut trouver d’autres pistes face à la crise et pour moi, la première des solutions, c’est de mieux diriger le football."

Titulaire mercredi au Roazhon Park, le gardien Marc Aurèle Caillard, a également réagi et sur cette question. Il se dit ouvert au dialogue : "Le président du FC Metz, Bernard Serin, nous a encore rien dit. Entre joueurs, on n’a pas encore parlé de cette éventualité (de baisse des salaires). Après on sera ouvert au dialogue. Il n’y a pas de soucis." 

Selon l’agence Sporting Intelligence, la masse salariale du FC Metz (joueurs et staff compris) avoisinerait cette année, charges comprises,  les 25 millions d’euros. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess