Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : comme en 2016 et 2018, le PSG se rate face à l'Olympique Lyonnais

dimanche 3 février 2019 à 23:18 - Mis à jour le dimanche 3 février 2019 à 23:25 Par Bruno Salomon, France Bleu Paris et France Bleu

Ce dimanche, le PSG a chuté à l'occasion de la 23e journée de Ligue 1. Une défaite au Groupama Stadium 2 buts à 1 face à Lyon. C'est la première fois de la saison que le PSG s'incline en championnat. Une défaite inquiétante à 10 jours du match aller de Ligue des Champions face à Manchester United.

Dembélé le lyonnais prend le dessus sur Thilo Kehrer (PSG)
Dembélé le lyonnais prend le dessus sur Thilo Kehrer (PSG) © AFP - ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Lyon, France

Présent à Lyon ce dimanche soir, Ole Gunnar Solskjaer peut remercier l'Olympique Lyonnais. En 90 minutes, l'OL a montré à l'entraîneur de Manchester United les faiblesses du PSG. 

Une équipe parisienne qui pourtant a bien débuté le match grâce à un but de Di Maria (7', 0-1). Mais par la suite, Lyon a pressé, l'OL a mis énormément d'intensité dans cette rencontre où Alphonse Areola a repoussé les premières actions lyonnaises avant de craquer à la 33ème minute de jeu (Dembélé, 1-1).  En deuxième période, Thiago Silva provoque un pénalty que Fékir transforme (48', 2-1). La suite de cette rencontre, c'est Paris qui pousse maladroitement et qui bute sur Anthony Lopes, le portier lyonnais. 

Avec cette défaite (2-1) sans réelle conséquence au classement, le leader de la L1 a surtout montré quelques signes inquiétants à 10 jours de sa confrontation face à Manchester United (21h, le 12 février).