Football

Ligue 1 : connaissez-vous le bâton de Bourbotte, trophée virtuel mis en jeu chaque journée ?

Par Germain Arrigoni, France Bleu dimanche 28 août 2016 à 18:16

Le bâton de Bourbotte se transmet de club en club durant la saison de Ligue 1
Le bâton de Bourbotte se transmet de club en club durant la saison de Ligue 1 © AFP - PASCAL PAVANI

Lors de chaque journée de Ligue 1, le bâton de Bourbotte est disputé entre les équipes. Francebleu.fr vous explique le principe de ce trophée symbolique et méconnu qui voyage de club en club depuis 1945.

C'est sans doute la distinction la plus ancienne du championnat de France. Et pourtant, peu d'amateurs de football connaissent le bâton de Bourbotte. Actuellement, c'est Dijon qui détient ce trophée depuis ce week-end et la 3e journée de Ligue 1 après avoir battu Lyon, qui le possédait depuis 13 rencontres.

Trophée virtuel depuis 1945

Cette distinction a été créée en 2008 par le site Poteau Rentrant, qui traite l'actualité sportive de manière décalée. Après la fermeture de ce blog en 2013, Guillaume Amary et Paul-Roger Huet ont pris le relais pour continuer de faire vivre ce trophée sur leur site internet.

Le principe du bâton de Bourbotte est simple."C'est comme le jeu télévisé 'Tout le monde veut prendre sa place'", s'amuse Guillaume Amary. Et de préciser : "Il y a un champion et un challenger qui veut le battre". En effet, l'équipe qui s'impose face au détenteur récupère à son tour le bâton symbolique... et devra le défendre face à son adversaire lors de la prochaine journée de Ligue 1 (et uniquement en Ligue 1). S’il y a match nul, l’équipe qui détient le trophée le conserve.

Son nom remonte à l'après-guerre. Vainqueur du championnat de France lors de la saison 1945-46, Lille a été le premier à détenir ce bâton du nom du capitaine du LOSC de l'époque : François Bourbotte.

"Mettre du piment entre les supporters"

Depuis, le trophée virtuel est passé de main en main 885 fois. Et toutes les statistiques concernant le Graal sont répertoriées en ligne depuis 2008. "Ce titre honorifique est là pour mettre du piment entre les supporters", détaille Guillaume Amary qui regrette que cette distinction ne soit pas assez médiatisée pour qu'elle devienne un enjeu supplémentaire notamment lors de rencontres qui susciteraient peu d'intérêt.

Si le PSG détient la meilleure série (26 matches consécutifs en 2013), Lyon le possédait depuis 13 rencontres... avant de le perdre face à Dijon samedi. Le DFCO qui affronte Angers lors de la prochaine journée. Un bâton de Bourbotte qui pourrait encore bien voyager cette saison et connaître un 53e propriétaire.

> Notre dossier Ligue 1

Partager sur :