Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Contre Angers, les Girondins de Bordeaux veulent lancer leur sprint vers l'Europe

vendredi 9 mars 2018 à 17:37 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

Tout (re)commence pour les Girondins de Bordeaux dans la course aux places européennes. Après trois matchs compliqués, ils vont désormais enchaîner deux réceptions, celles du d'Angers (samedi, 20h) et de Rennes. Sans avoir le droit à l'erreur dans l'optique d'une qualification en Europa League.

Lukas Lerager à la lutte avec l'Angevin Baptiste Guillaume, lors du match aller, en août.
Lukas Lerager à la lutte avec l'Angevin Baptiste Guillaume, lors du match aller, en août. © Maxppp - Maxppp

Bordeaux, France

A dix matchs de la fin de la saison, le sprint final se lance pour les Girondins de Bordeaux. Alors qu'ils se trouvaient à l'arrière du peloton il y a deux mois, les voilà bien calés dans le groupe des poursuivants. Et après avoir passé un véritable col, avec les matchs contre Marseille, Nice, puis Monaco (un point pris), ils sont de retour sur des terrains plus favorables. Et sur leur pelouse du Matmut Atlantique, où ils vont jouer deux fois de suite. D'abord contre le SCO d'Angers, samedi, puis face à un concurrent direct, le Stade Rennais, le week-end suivant. 

Il faut remporter ces deux matchs, dit Gustavo Poyet

Et pour assouvir les ambitions européennes, Gustavo Poyet est catégorique, "il faudra remporter les deux matchs". Parce que les Girondins, 9e avec 36 points, sont désormais à 5 points de la cinquième place, et à quatre points de la sixième place, qui devrait également être européenne, si le PSG gagne la Coupe de France. "Ça fait plusieurs semaines que je vous disais que je donnerais mes objectifs après Monaco, expliquait le coach uruguayen. Aujourd'hui, c'est clair, on veut jouer l'Europe"

Gustavo Poyet : "Objectif Europe !"

Et pour atteindre cet objectif, les Girondins veulent s'appuyer sur un calendrier peut-être plus aisé que celui des concurrents directs. A part Paris, Bordeaux ne va jouer aucun gros poisson sur ces 10 derniers matchs. Et, mis à part les déplacements à Saint-Etienne et Montpellier, les Marine et Blanc risquent d'être favoris de tous les matchs. "A part le match de Paris, tous les autres clubs sont abordables, affirme même le milieu Soualiho Meïté. 

Ici à la lutte avec le Lyonnais Tanguy Ndombele, le milieu de terrain bordelais Soualiho Meïté est ambitieux.  - Maxppp
Ici à la lutte avec le Lyonnais Tanguy Ndombele, le milieu de terrain bordelais Soualiho Meïté est ambitieux. © Maxppp - Maxppp

Retour de Malcom, presque tout le monde sur le pont

D'autant que les Girondins vont retrouver leur meilleur buteur et meilleur passeur cette saison, le Brésilien Malcom, suspendu deux matchs après sa simulation contre Lyon. Sans lui, Bordeaux n'a jamais gagné cette saison. A tel point que lorsque Gustavo Poyet a été interrogé sur ce qu'il attendait du retour de son jeune Brésilien, il a répondu "tout". "Etre un leader sur le terrain, développe le coach. En nous apportant de la qualité technique, de la finition, de la dernière passe. Et comme je le vois cette semaine, je pense qu'il va le faire". 

Suspendu deux matchs, Malcom (à droite), veut ramener du sourire à ses coéquipiers. - Maxppp
Suspendu deux matchs, Malcom (à droite), veut ramener du sourire à ses coéquipiers. © Maxppp - Maxppp

Avec Malcom, quasiment tout le monde postule à une place de titulaire. Seuls deux absents sont à déplorer : l'attaquant Alexandre Mendy, évidemment, blessé de longue durée, et le défenseur brésilien Pablo, sorti sur blessure à Monaco. Il est forfait contre Angers, mais devrait de nouveau postuler contre Rennes. En attendant, Jules Koundé, que Gustavo Poyet se désespérait de ne pas faire jouer, sera aligné aux côtés de Paul Baysse. Mais au milieu de terrain, avec les retours de Younousse Sankharé, qui était malade, et de Souhalio Meïté, qui ne pouvait pas jouer contre Monaco, la concurrence est vive. De quoi concerner tout le monde vers la course à l'Europe.