Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : déplacement de Dijon à Nantes, destins croisés ?

vendredi 13 avril 2018 à 11:55 Par Philippe Renaud, France Bleu Bourgogne

Le FC Nantes accueille le DFCO ce samedi à l'occasion de la 33e journée de la Ligue 1 de football. Les canaris qui ont longtemps occupés la 5ème place du classement n'avancent plus depuis plusieurs rencontres, de leurs côtés, les rouges de Dijon ont quasi assurés leur maintien et rêvent d'exploit.

.
. © Maxppp - PHILIPPE BRUCHOT

Nantes, France

A la question, le DFCO peut-il se mêler à la course aux places européennes, Olivier Dall'Oglio l’entraîneur de Dijon répond : "ce n'est pas notre objectif, quand je vois les équipes qui vont se battre pour la cinquième place qualificative, il faut être logique, ce n'est pas la même catégorie". 

Pas la même catégorie

Lucide, l'entraîneur dijonnais ? Certainement, car il connait l'état de ses troupes : les blessures se succèdent et la fatigue se fait ressentir du côté des dijonnais. Le DFCO, va devoir se passer pour cette rencontre face à Nantes, entre autres, de Julio Tavares, le meilleur buteur du club, de Wesley Lautoa, défenseur central expérimenté, de Florent Balmont, le milieu batailleur, dont la saison est terminée. Dijon diminué mais Dijon libéré, de la pression du maintien, alors pourquoi ne pas rêver d'une fin de saison "extraordinaire" ?

Parce que d'un point de vue comptable, le DFCO n'est pas complément, largué de la lutte pour l'Europe. Il n'y a aujourd'hui que, deux points d'écart avec Saint-ñtienne, trois points de retard sur Nantes, cinq sur Nice et Montpellier et six sur Rennes. Pas gagné d'avance évidemment, mais n'oublions pas la semaine européenne et son lot de surprises, de matchs sublimes avec des équipes portées vers l'attaque.

Et si la folie européenne gagnait la Ligue 1 ? 

Et si Dijon, équipe annoncée en début de saison comme l'une de celles qui devrait se battre pour sauver sa peau, venait chercher une improbable fin de saison ? Y croire nous ferait devenir supporter, et alors ? FC Nantes / DFCO ce samedi à 20h au stade de la Beaujoire.

FCN - DFCO / Conférence de presse d'avant-match