Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : enfin des discussions constructives entre le club et les supporters des Girondins de Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde

Les deux parties ont échangé dans un climat apaisé lors d'une réunion organisée par la mairie.

Les Ultramarines , dans le virage Sud du Matmut Atlantique
Les Ultramarines , dans le virage Sud du Matmut Atlantique © Radio France - Justine Hamon

Enfin, des discussions constructives entre le club et les supporters des Girondins. Elles ont eu lieu ce mercredi après-midi lors d'une réunion du comité de conciliation organisée par la mairie de Bordeaux. Pour la première fois depuis le début du conflit entre la direction des Girondins et les Ultramarines, le plus grand groupe de supporters bordelais, il y a eu un dialogue dans un climat apaisé et constructif selon la municipalité. Il y a même eu quelques avancées sur trois points.

La club a proposé aux supporters de travailler sur un logo spécial pour les 140 ans des Marine et Blanc qui seront fêtés à l'automne prochain. Les Ultramarines espèrent que celui-ci sera ensuite pérennisé mais pour le moment, ce n'est pas du tout la volonté du club. La mairie, elle, parle de discussions à venir sur le logo actuel tant décrié. La direction des Girondins a aussi promis de tenter de convaincre King Street de s'exprimer publiquement. Le fonds d'investissement américain propriétaire du club ne l'a jamais fait depuis son arrivée en 2018. Cette prise de parole est fortement souhaité par les supporters mais aussi la mairie. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des négociations sur la sécurité au stade sont aussi ouvertes. Pour les Ultramarines, c'est un point crucial car ils craignent un retour au stade chaotique si le contexte reste le même avec le club. Ils réclament plusieurs choses : le retour de leur camion au Matmut Atlantique, une liberté d'expression totale, des stadiers connus de tous et enfin le retour de leur interlocuteur historique David Lafarge, écarté par le club ces derniers mois. Le club a écouté, la mairie a plutôt acquiescé. Maintenant après les paroles, place aux actes car c'est seulement cela qui fera vraiment bouger les choses. En tout cas, aujourd'hui, il y a de nouveau un dialogue. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess