Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : des Rennais valeureux ramènent un bon point de Nice (1-1)

-
Par , France Bleu Armorique

Dominés en première période, les Rennais ont réussi à passer à la vitesse supérieure en seconde. Diminué au coup d'envoi, gêné par des blessures en cours de match (Maouassa, Nyamsi), le Stade Rennais ramène un bon point de la Côte d'Azur. Il sera troisième de Ligue 1 avant le derby contre Nantes.

Flavien Tait, buteur ce soir pour la première fois avec le Stade Rennais, ici à la lutte avec Adam Ounas
Flavien Tait, buteur ce soir pour la première fois avec le Stade Rennais, ici à la lutte avec Adam Ounas © Maxppp - Cyril Dodergny/PHOTOPQR/NICEMATIN

A l'issue d'un superbe match, marqué par de nombreuses occasions de part et d'autre et une intensité digne d'une rencontre européenne, Nice et Rennes partagent le point du match nul. Flavien Tait a répondu en fin de match à l'ouverture du score de Kasper Dolberg. Les Rouge et Noir, troisièmes, recevront Nantes (4e) avec un minimum de deux points d'avance sur les canaris vendredi prochain au Roazhon Park.

Le film du match

C'est Rennes qui allume la première mèche en début de match, par l'intermédiaire de Raphinha, dont la frappe aux vingt mètres fuit le cadre de Benitez. Nice prendra ensuite l'ascendant dans cette première mi-temps. Dans le premier quart d'heure, Claude-Maurice puis Maolida manquent chacun une tête, seuls au deuxième poteau du but gardé par Edouard Mendy, qui se signalera ensuite en claquant une tête de Dante au-dessus de la barre (25e, 0-0). Une minute plus tard, Niang oblige Benitez à se détendre pour sortir une frappe croisée du pied gauche. Dans la foulée, Maouassa se blesse et cède sa place à Nyamsi. Morel bascule côté gauche. A la mi-temps, Nice mène aux points.

Nice bonifiera sa domination dès l'entame de la seconde période. Au duel avec Lees-Melou, Nyamsi s'arrête dans sa course et se tient l'arrière de la cuisse. Le milieu de terrain niçois s'avance sans opposition vers Edouard Mendy, et sert Dolberg sur un plateau, qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond (47e, 1-0). Nyamsi sort, remplacé par Gélin. Les Rennais remettent alors plus de pression sur l'arrière-garde de l'OGC Nice. A plusieurs reprises, les attaquants bretons parviennent à gêner la relance azuréenne et se montrent dangereux : à la 64e minute, bien servi par Hunou, Niang trouve la barre de Benitez. Ce n'est que partie remise pour les hommes de Julien Stéphan : sur une tête contrée du même Niang, Tait suit bien et trompe le gardien niçois aux six mètres (81e, 1-1). James Léa-Siliki évite d'un rien un carton rouge qui n'aurait pas été démérité en fin de match. Plus rien ne sera marqué jusqu'au coup de sifflet final.

Des blessures handicapantes, le centre de formation mis en valeur

Déjà privés de Grenier, Martin et Bourigeaud blessés au coup d'envoi, de Da Silva et Traoré suspendus, les Rennais ont joué de malchance avec les sorties de Maouassa,"pris de vomissements après la collation", précise Julien Stéphan, tout comme Jérémy Morel, "malade toute la nuit" et victime "d'un petit souci musculaire" et de Nyamsi, blessé. Des bobos qui s'ajoutent à ceux de Grenier, Bourigeaud et Martin. De quoi accélérer un recrutement derrière ou au milieu ? Toujours est-il que cette rencontre aura vu pas moins de huit joueurs issus du centre de formation fouler la pelouse côté rennais. Cinq titulaires au coup d'envoi (Gnagnon, Boey, Camavinga, Léa-Siliki et Hunou) et trois entrés en jeu (Nyamsi, Gélin et Gboho). 

Le joueur du match : Flavien Tait

Percutant, inspiré, généreux, Flavien Tait aura été récompensé de son très bon match par son premier but sous le maillot de Rennes, une réalisation qui permet aux Bretons de récolter un point important dans la course à l'Europe. Pas anodin, et de bonne augure avant le prochain match de championnat qui verra le Stade Rennais recevoir vendredi soir son poursuivant direct au classement : le rival nantais.

Le compte-rendu détaillé du match

Choix de la station

À venir dansDanssecondess