Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : deuxième défaite à domicile pour Dijon

dimanche 16 septembre 2018 à 0:28 Par Lila Lefebvre, France Bleu Bourgogne

Le DFCO s'est incliné 3-1 face à Angers ce samedi à Gaston Gérard. Une deuxième défaite consécutive pour le club qui le fait redescendre provisoirement à la quatrième place du classement pour le compte de la cinquième journée de Ligue 1.

Cette rencontre était la première avec le maillot des Rouges pour le belge Laurent Ciman
Cette rencontre était la première avec le maillot des Rouges pour le belge Laurent Ciman © Maxppp - Louis Quesnot

Dijon, France

Ce samedi, le DFCO s'est incliné à domicile contre Angers, 3 buts à 1, pour le compte de la 5e journée de Ligue 1. Après trois victoires consécutives pour commencer, les Dijonnais enchaînent une deuxième défaite consécutive en championnat et perdent deux places au classement (4e).

Tout avait bien commencé pour nos Rouges, à la treizième minute Wesley Saïd ouvre le score sur un  coup franc de Sliti renvoyé par le poteau. Mais les Angevins égalisent à peine sept minutes plus tard grâce à Bahoken. La défense dijonnaise s'écroule alors. Tait en profite pour donner l'avantage au SCO (1-2, 29'). La défense dijonnaise encaisse un troisième but dans la foulée. Santamaria est bien seul au second poteau pour ajuster sa tête sur un centre de Tait. Runarsson n'y peut absolument rien (1-3, 37').

C'est un non match", Olivier Dall Oglio

Le coach Olivier Dall'Oglio était très déçu à la sortie du terrain : "C'est un non match, on est vraiment passés à côté de tout  ce qu'on avait préparé". De l'attaque à la défense, rien n'était en place se désole Olivier Dall'Oglio. "Nos attaquants sont habituellement beaucoup plus performants que ça, défensivement, également, nous avons été faibles".