Football

Ligue 1 : à Dijon, l'OM brille dans la brume

Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse samedi 10 décembre 2016 à 19:23

Dans un brouillard épais à Dijon, l'OM arrache trois points précieux
Dans un brouillard épais à Dijon, l'OM arrache trois points précieux © Radio France - Tony Selliez

L'OM s'est fait peur à Dijon. Et certainement tant mieux. La victoire 2-1 est d'autant plus belle que les hommes de Rudi Garcia l'obtiennent dans la douleur et dans le sprint final.

Maxime Lopez se souviendra de cette victoire de l'OM à Dijon (2-1) jusqu'à la fin de sa vie. Pas seulement parce que le brouillard aura rendu parfois épique ce déplacement. Mais bel et bien parce qu'il inscrit au stade Gaston Gérard son premier but avec les pros.

Enfin deux victoires consécutives

Du brouillard encore. Du brouillard toujours. Ce match à Dijon, initialement prévu vendredi, avait donc été reporté essentiellement pour des raisons de visibilité. En fin de rencontre, ce samedi après-midi, les conditions de jeu ont parfois encore frôlé l'impossible.

Et pour cette raison aussi, cette victoire l'OM l'arrache in extremis. C'est le premier succès de l'OM en déplacement cette saison, et il confirme l'embellie de la victoire nette face à Nancy (3-0) dimanche dernier au stade Vélodrome.

"Très honnêtement, comme j'ai dit aux gars à la mi-temps, c'est impardonnable de ne pas avoir mené par deux ou trois buts d'écart à la pause" Rudi Garcia

Le scénario ? Un OM qui frappe vite et fort : après six minutes de jeu, Maxime Lopez profite d'un caviar de Florian Thauvin pour ouvrir le score. A 18 ans il devient ainsi l'un des plus jeunes buteurs de l'histoire du club en Ligue 1.

"Sur le coup j'ai été surpris quand j'ai vu le ballon au fond (..) je m'en souviendrai toute ma vie. J'ai eu une pensée pour ma famille : mon père et mon frère qui étaient dans les tribunes, ma mère et ma sœur restées à la maison, et pour mes coéquipiers" Maxime Lopez

La joie de Maxime Lopez auteur à Dijon de son premier but avec les pros (OM)

A deux reprises en première période, Bafé Gomis a au bout des pieds l'occasion d'offrir le break à l'OM. Mais il échoue. Et ces ratés auraient donc pu coûter bien cher à l'OM.

"On leur dédie cette victoire, ils ont chanté du début à la fin" Bafé Gomis, s'adressant aux supporters

Dans le dernier quart d'heure, sur coup franc direct, Mehdi Abéid offre l'égalisation à Dijon. Mais Bafé Gomis prouve une nouvelle fois qu'il ne baisse jamais les bras.

Sur un centre parfait de Bouna Sarr qui venait d'entrer en jeu, le capitaine marseillais fusille à bout portant Baptiste Reynet. Cette fois la messe est dite, et l'OM repart de Dijon avec trois points, là où Lyon, Rennes ou encore Monaco se sont déjà cassé les dents cette saison

Bafé Gomis dédie son but et la victoire à Dijon aux supporters marseillais

Grand chelem d'ici Noël ?

L'OM n'a plus que trois matchs à enchaîner avant la trêve hivernale. Et espère faire le plein. D'abord en championnat, face à Lille et à Bastia, mais aussi dès mardi à Sochaux, en Coupe de la Ligue. Sochaux, vainqueur de ... Dijon, au tour précédent.