Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Ligue 1 : résultats, classement, direct et calendrier

Ligue 1 : les résultats et le classement de la 23e journée

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

De nombreux matchs nuls pour cette 23e journée de ligue 1. Lyon et Amiens se quittent sur un 0-0, Brest s'en tire 1-1 face à Bordeaux, de même que Reims face à Nice.

Marseille a remporté son match 2-0 contre Saint-Etienne.
Marseille a remporté son match 2-0 contre Saint-Etienne. © Maxppp - Philippe VACHER

Écoutez le match de votre équipe sur France Bleu et sur Alexa.

Toujours à la peine à domicile, Lyon a été tenu en échec par Amiens (0-0), ce mercredi  5 février lors de la 23e journée, et perd de nouveau du terrain sur le podium de la Ligue 1. Nîmes s'est défait de Dijon, un concurrent direct au maintien, à domicile (2-0). Montpellier, incapable de réagir après sa double désillusion en Coupe de France et en championnat, a concédé le nul (1-1) à la Mosson devant Metz. Strasbourg enfonce Toulouse en perdition : 1 à 0, une 16e défaite en 23 matches pour la lanterne rouge de la Ligue 1. Pas de vainqueur en revanche entre Brest et Bordeaux, qui évoluait pourtant en supériorité numérique (1-1). Nul également entre Reims et Nice (1-1) au stade Auguste-Delaune.

Heurts avant Saint-Etienne-Marseille, les supporters de l'OM privés de match 

Le coup d'envoi du match Saint-Étienne-Olympique de Marseille a été retardé d'un quart d'heure à la suite d'incidents entre supporters hors du stade. Selon les porte-paroles des deux clubs, une échauffourée a éclaté entre les supporters des deux camps et les forces de l'ordre sont intervenues. Les supporters marseillais n'ont pas eu le droit d'entrer dans le stade. Même sans son public, l'OM, dauphin du PSG s'impose sur Saint-Etienne, 2 buts à 0 sur deux folles inspirations de Dimitri Payet. Marseille creuse l'écart sur ses poursuivants et notamment sur Lyon, encore poussif contre Amiens (0-0).

Paris au forceps sans Neymar

Il y avait Mauro Icardi, Kylian Mbappé, Angel Di Maria, les occasions... mais pas l'autorité habituelle. Sans Neymar, légèrement blessé aux côtes, le PSG s'est un peu fait peur dans l'Ouest, surtout après l'énorme erreur de Presnel Kimpembe ayant amené le but de Moses Simon (68e). Di Maria, d'une frappe qu'Icardi a frôlée (29e), et Thilo Kehrer de la tête (57e), avaient assuré l'essentiel un peu plus tôt, et les Parisiens ont tout de même pu gagner et prendre provisoirement 15 points d'avance sur leur dauphin marseillais, en déplacement mercredi à Saint-Etienne (21h00). Et cette fois, contrairement au match du week-end contre Montpellier où Mbappé s'était plaint de sortir (5-0), il n'y a pas eu de fait extrasportif et le Français a joué 90 minutes, à deux semaines du huitième de finale aller de Ligue des champions à Dortmund.

Lille stoppe Rennes, podium relancé

90 minutes, c'est quasiment le temps que Rennes a passé à courir derrière le score à Lille, après le but précoce de Loïc Rémy dès la 4e minute. Mais les Bretons n'ont pas reproduit leur remontée fantastique du week-end - menés par Nantes 2-1 à la 94e minutes, ils avaient gagné 3-2 vendredi - sur la pelouse du stade Pierre-Mauroy, où le Losc est décidément difficile à battre (une défaite cette saison, contre le Paris SG). Pire, les Bretons ont perdu celui qui les avait sauvés quatre jours plus tôt, Raphinha, sorti sur blessure en première période.
Le succès tombe en revanche bien pour Lille, car il vient confirmer la victoire acquise in extremis à Strasbourg durant le week-end (2-1) et offre à Christophe Galtier et ses hommes de réels espoirs au classement.

Monaco se réveille

Avec 32 points, Monaco n'est finalement pas si loin. Mais plus que le classement de l'ASM, revenu dans la première moitié du tableau, c'est le goût de la victoire qui fait du bien sur le Rocher. Le nouvel entraîneur Robert Moreno n'avait toujours pas gagné en quatre rencontres de Ligue 1, voilà qui est chose faite contre une équipe d'Angers pas récompensée de ses nombreux efforts (1-0). Le technicien espagnol est néanmoins encore à tâtons, tant Monaco s'est montré timide. Il en faudra toutefois beaucoup d'autres aux Monégasques s'ils veulent se battre pour les places européennes.

L'actualité de votre équipe

.

Le calendrier de la saison en détail

Choix de la station

À venir dansDanssecondess