Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Ligue 1 : résultats, classement, direct et calendrier

Ligue 1 : les résultats et le classement de la 26e journée

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

Le PSG s'est fait peur face à Bordeaux en clôture de la 26e journée de Ligue 1 pour finalement battre les Girondins 4 buts à 3. L'OM s'est inclinée à Nantes 3 buts à 1. Saint-Etienne et Reims se quittent sur un match nul (1-1), et Rennes s'impose face à Nîmes (2-1).

Le Parisien Edison Cavani décisif face à Bordeaux
Le Parisien Edison Cavani décisif face à Bordeaux © Maxppp - Julien de Rosa

Écoutez le match de votre équipe sur France Bleu et sur Alexa.

Le Paris SG était encore fébrile après sa défaite à Dortmund dimanche soir face à Bordeaux mais a finalement réussi à s'imposer 4 buts à 3 en clôture de la 26e journée de Ligue 1. 

Vendredi soir, Lyon a renoué avec la victoire après quatre revers d'affilée en s'imposant 2-0 à Metz. Nice et Brest ont fait match nul 2 partout. Grosse déception pour Toulouse ce samedi, battu 3-0 à Lille. Et l'OM s'est inclinée à Nantes 3-1, mettant fin à une belle série de 14 matchs sans défaites en championnat pour les Marseillais.

La 3e place de Rennes a vacillé ce dimanche soir lors de la 26e journée de Ligue 1, mais les Bretons se sont finalement imposés 2-1 à domicile contre Nîmes, quelques heures après un match nul 1-1  entre Saint-Etienne et Reims.

L'affiche : Marseille-Nantes, histoire de séries

Dynamiques inversées. Le club phocéen marchait sur l'eau, n'ayant toujours pas perdu en championnat depuis le mois d'octobre. C'est chose faite, Marseille s'est incliné 3 buts à 1 à Nantes ce samedi. L'OM espérait bien élargir encore l'écart qui le sépare du troisième (Rennes, onze points derrière l'OM), pour se rapprocher de la Ligue des Champions.

L'entraîneur André Villas-Boas appréciait la série en cours, et en imaginait déjà une autre: "Si on fait une série de 6 victoires, je pense que l'on aura suffisamment de points pour la troisième place, et on sait qu'avec 9 victoires on sera deuxième, ce qui est notre objectif", a-t-il calculé jeudi en conférence de presse.

Les Canaris (12es, 34 pts) qui arrivaient, eux, en manque de confiance au Vélodrome (samedi, 17h30), et surtout en manque de victoires depuis plus d'un mois, se sont rassurés. Battus par Bordeaux, Rennes, Paris, accrochés par Dijon et Metz, les hommes de Christian Gourcuff peinent en 2020.

Le joueur : Cavani, 200 buts

Edinson Cavani a marqué ce dimanche soir son 200e but sous le maillot du Paris SG, au Parc des Princes contre Bordeaux. Il devient ainsi le premier Parisien à atteindre cette barre.  Le meilleur buteur de l'histoire du club, qui retrouve peu à peu du temps de jeu après avoir été longtemps annoncé sur le départ cet hiver et avoir passé la première partie de saison sur le banc ou blessé, a profité de sa première titularisation au Parc en championnat depuis le mois d'août pour briller.  D'une tête rageuse sur un centre d'Angel Di Maria, le "Matador" est venu égaliser à la 25e minute, juste après l'ouverture du score bordelaise. Pour le plus grand bonheur du Parc des Princes, en fusion devant son idole.

La douche froide : grosse défaite de Toulouse à Lille

Quels arguments reste-t-il au TFC, qui vient d'engranger un 16e match sans aucune victoire? Les Violets n'avaient qu'un nom en tête, Max-Alain Gradel. Le capitaine toulousain, meilleur buteur du club lors des deux dernières saisons, était de retour de sa blessure à une hanche et semblait posséder à lui seul les maigres espoirs de la lanterne rouge. C'est raté. Les Toulousains ont été sèchement battus 3-0 à Lille ce samedi. 

"Il y a un gouffre entre nos capacités actuelles et le niveau actuel de Lille. Ce qui m'agace c'est qu'on leur donne le bâton pour qu'ils nous tapent dessus. Sur un match comme celui-là, on n'est pas au niveau. On est loin du compte dans tous les domaines, technique, tactique, athlétique, et je ne parle pas du domaine psychologique... L'adversaire n'avait pas besoin de ça pour nous flageller ce soir" constate Denis Zanko, l'entraineur du TFC. 

Le chiffre : quatre défaites de suite et la crise à Saint-Etienne

Réaction attendue aussi à Saint-Etienne. Les joueurs de Claude Puel vivent la pire période depuis l'arrivée de leur entraîneur en octobre: quatre défaites de rang. Seizièmes (28 pts), ils ne comptent désormais plus que deux points d'avance sur le barragiste, Dijon, avant de recevoir Reims (dimanche, 15h00).

Pire, ils ont essuyé une nouvelle blessure importante, celle de leur milieu Zaydou Youssouf, opéré d'un ligament croisé d'un genou, tandis que le taulier de leur défense, Loïc Perrin, a lui aussi été victime d'un pépin physique à l'entraînement et a déclaré forfait pour le week-end.

La disette : Rennes en panne

Dans la lutte pour le podium, Rennes, toujours sans nouveau président après le départ d'Olivier Létang, a perdu du terrain depuis trois matches. Menacés par Lille et surtout incapables de marquer sur leurs trois dernières rencontres, les Bretons (3es, 41 pts) défient Nîmes (dimanche, 17h00) au mauvais moment, car les Crocodiles (17es, 27 pts) restent sur quatre succès de suite.

L'actualité de votre équipe

.

Le calendrier de la saison en détail

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu