Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : largement dominé à Dijon, Amiens préserve l'essentiel (0-0)

vendredi 12 avril 2019 à 6:03 - Mis à jour le vendredi 12 avril 2019 à 20:54 Par François Sauvestre, France Bleu Picardie

L'essentiel est préservé pour Amiens. En gros manque de forme à Dijon, l'ASC a réussi à tenir le nul (0-0) face à ce concurrent direct dans la lutte pour le maintien. Le match a été marqué par un arrêt de plusieurs minutes, Prince Gouano s'est plaint d'insultes racistes venues des tribunes.

Christophe Pelissier et les Amiénois sont désormais tournés vers Nantes
Christophe Pelissier et les Amiénois sont désormais tournés vers Nantes © Maxppp - Maxppp

Amiens, France

Un ouf de soulagement pour Amiens ! L'ASC, largement dominé et sans inspiration repart de Dijon avec le point du match nul (0-0). L'écart de sept points entre les deux équipes est maintenu et Amiens est provisoirement seizième du classement avant la suite de cette 32e journée de championnat.

Amiens n'a pas affiché du tout le même visage que la semaine dernière lors du match nul héroïque (2-2) contre Saint-Étienne. L'ASC poursuit malgré tout sa série d'invincibilité qui dure depuis mi-février. En Bourgogne, les Picards ont été dominés par Dijon, sur sa lancée après une victoire à Lyon. 

Gurtner décisif

Sans solution, ni inspiration, les Amiénois ont subit pendant toute le première mi-temps. Seul Régis Gurtner a tiré son épingle du jeu avec plusieurs arrêts décisifs. Le gardien a maintenu son équipe à flot au tableau d'affichage jusqu'au retour aux vestiaires. Dijon s'est procuré pas moins de six grosses occasions dans ce premier acte. Julio Tavarez en a manqué plusieurs. 

Au retour des vestaires, Amiens n'a malheureusement pas changé de visage. Thomas Monconduit a rapidement remplacé Alexis Blin. Et Dijon a continué de pousser notamment par l’intermédiaire de l'un de ses entrants, Naïm Sliti. Mais grâce encore une fois à régis Gurtner, l'ASC a tenu bon. 

Gouano fait arrêter le match après des insultes à caractère raciste

Un fait de jeu est venu ternir cette soirée à dix minutes de la fin. Sur un corner de Dijon, Prince Gouano a décidé de rappeler tous ses coéquipiers pour interrompre la partie. Le capitaine Amiénois s'est plaints d'insultes racistes venues des tribunes du stade Gaston Gérard. Après plusieurs minutes, de longues discussions et un appel au calme du speaker du stade, le jeu a pu reprendre. 

Et Amiens a continué de souffrir. Eddy Gnahoré, sur la seule véritable occasion de l'ASC a écopé d'un second carton jaune et a été expulsé pour une simulation dans la surface de réparation dijonnaise. Après sept longues minutes de temps additionnel, l'arbitre a sifflé la fin du match et les Amiénois ont pu pousser un ouf de soulagement. L'essentiel est préservé avant d'aller à Nantes dimanche prochain.