Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Amiens dominateur mais sans solution (0-0) contre Angers

mardi 8 janvier 2019 à 6:06 - Mis à jour le mardi 8 janvier 2019 à 20:48 Par François Sauvestre, France Bleu Picardie

Dominer n'est pas gagner, Amiens l'a vérifié ce mardi soir face à Angers. Dans le match en retard face à Angers l'équipe de Christophe Pelissier a été trop inefficace offensivement (0 à 0).

Régis Gurtner et les Amiénois affronteront Paris dès samedi
Régis Gurtner et les Amiénois affronteront Paris dès samedi © Maxppp - maxppp

Amiens, France

La domination totale n'a pas été récompensée. En manque cruel d'un buteur, malgré un très bon match du jeune Cheick Timité, Amiens n'est pas parvenu à faire plier Angers. Les deux équipes se quittent sur un score nul et vierge (0-0) dans ce match en retard de la dix-huitième journée de Ligue 1.

Pourtant l'équipe de Chistophe Pelissier a tout tenté. Juan Otero, Mathieu Bodmer, Cheick timité ou encore Stiven Mendoza n'ont pas trouvé la faille. En première puis en seconde période, les attaquants ont buté sur un Ludovic Butelle étincelant. Le gardien Angevin est le grand artisan de ce point décroché par le SCO.

Trois points de moins que l'an dernier

Au classement, l'ASC reste dix-septième de Ligue 1 avec dix-huit points soit trois de moins que la saison dernière à la même période. Pour autant l'équipe picarde reste en dehors de la zone de relégation mais voit se profiler un très gros mois de janvier avec les réceptions de Paris et Lyon et un déplacement à Lille.