Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : En Avant de Guingamp n'a rien lâché contre Montpellier et sauve le nul

samedi 6 octobre 2018 à 22:00 Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel

En Avant de Guingamp enchaîne avec un troisième match consécutif sans défaite en Ligue 1. Les Guingampais n'ont pas gagné face à Montpellier, mais ils ont su arracher un point après un début de match catastrophique. Ils restent derniers mais recollent aux équipes classées juste devant eux.

Marcus Thuram expulsé dès la 7e minute
Marcus Thuram expulsé dès la 7e minute © Radio France - Nicolas Créach / Le Télégramme

Guingamp, France

Roudourou n'avait pas encore connu ça. Face à Montpellier, En Avant de Guingamp remporte son premier point à domicile cette saison, en accrochant le troisième du classement (1-1).

Sa série de trois défaites de rang à domicile est brisée. Celle sans défaite, en revanche, se poursuit. En Avant de Guingamp en est à cinq points pris sur neuf. Il ne pointe, ce dimanche matin, qu'à un point du barragiste, Monaco. Et à deux du premier sauvé, ce bon vieux Stade Rennais.

Une entame de match encore complètement ratée

Et pourtant. Comme trop souvent cette saison, En Avant passe totalement à côté de son début de match. Seul attaquant de pointe valide en raison des absences de Rodelin et Roux, Marcus Thuram est expulsé pour un coup de coude sur Congré (7e).

Montpellier impose son jeu sans difficulté, et on se dit que les cauchemars reviennent quand le chef de la défense guingampaise, Christophe Kerbrat doit se faire bander la cuisse gauche (29e). Heureusement, il ne s'agit que d'une fausse alerte.

Mais Montpellier met à profit sa supériorité numérique puisqu'Andy Delort  ouvre le score à la demi-heure d'une belle volée. 

Guingamp remis dans le match par un Montpelliérain 

Les raisons d'y croire contre l'une des toutes meilleures défenses de Ligue 1 sont minces. La situation est triste comme le déluge qui s'abat sur Roudourou. Mais l'étourderie de l'Héraultais Florent Mollet redonne de l'espoir aux Bretons.

Averti pour un tacle glissé, il est exclu dans la foulée pour avoir applaudi la décision de Monsieur Stinat (39e.)

Le jeu s'équilibre sans surprise en seconde période. Et Montpellier passe près du break à l'heure de jeu  puisqu'Aguilar frappe sur le montant. 

Encore Bénézet

Petite faute, grande conséquence car Guingamp égalise trois minutes plus tard. Et comme à Angers, la lumière vient de Nicolas Bénézet (64e). Le natif de Montpellier tacle dans le but une offrande de Deaux.

Guingamp sauve l'essentiel. Il n'aura pas le coffre pour aller chercher plus. Son gardien Johnsson lui sauve même la mise à deux reprises, dont une fois en face-à-face avec Skuletic à l'entrée des arrêts de jeu. 

Christophe Kerbrat, au micro de BeIn Sports : "On avait à cœur de poursuivre notre série, arrêter de perdre à domicile. J'espère que c'est le début d'une longue série à la maison. Malgré ce qui s'est passé en début de saison, malgré le classement, le groupe est soudé. Je pense qu'on est sur le bon chemin vus les trois derniers matchs, mais on a laissé beaucoup d'énergie"

Après la trêve internationale, Guingamp essaiera de faire perdurer sa bonne série à Caen.