Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : En Avant de Guingamp rattrapé par Strasbourg à deux minutes de la fin

samedi 27 octobre 2018 à 21:55 Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Armorique

Malgré un but très rapide de Bénézet et un penalty sorti par Johnsson, Guingamp concède le nul face à Strasbourg à cause d'un but encaissé à deux minutes de la fin. En Avant reste scotché à la dernière place.

Encore un but décisif pour Nicolas Bénézet, le Guingampais
Encore un but décisif pour Nicolas Bénézet, le Guingampais © Maxppp - Ouest France

Guingamp, France

On a bien cru que, comme l'an dernier, Guingamp allait arracher sa première victoire de la saison à Roudourou, contre Strasbourg. Malheureusement, Mothiba a égalisé à deux minutes de la fin pour les Alsaciens. 

Ce cinquième match consécutif sans défaite a un goût de défaite, puisque Guingampais avait su ouvrir le score très rapidement, mais sans pouvoir tuer le match.

Encore Bénézet !

En première période, Guingamp affiche sa confiance retrouvée. Première occasion, premier but. Rodelin demande le ballon dans la profondeur et décale Didot d'une astucieuse talonnade à l'entrée droite de la surface. Le centre de Didot trouve la tête de Bénézet auteur de son troisième but de la saison. Monaco étant accroché par Dijon, Guingamp quitte la dernière place.

Mais En Avant est vite rappelé à la précarité de sa situation. Avant même le coup d'envoi, le chef de sa défense, Christophe Kerbrat doit sortir, après s'être fait mal tout seul. Malgré cette tuile, les Guingampais contiennent sans soucis les flèches alsaciennes, Mothiba et Da Costa lors d'une mi-temps pauvre en occasions.

Johnsson sauve les siens une fois, mais pas deux 

Guingamp va tenir son avantage jusqu'à la 88e minute, au moment de l'égalisation de Zohi, après un ballon repoussé poar Johnsson. Un petit miracle car le Racing n'a pas fait un grand match et Guingamp l'a confortablement maîtrisé jusqu'à la 75e minute environ.

Le gardien guingampais avait sauvé une première fois son camp, un quart d'heure plus tôt en détournant le pénalty de Lala (76e). Tabanou s'était rendu coupable d'une main dans la surface, suite à une tête alsacienne.

Et pourtant, Guingamp avait eu deux occasions pour tuer le match par Rodelin (68e) et  Bénézet (70e).

En Avant de Guingamp reste scotché à la dernière place de la Ligue 1, à égalité avec Monaco, avant une semaine à deux matchs. Contre Angers en coupe de la Ligue, puis à Nantes en Ligue 1.