Football

Ligue 1 : Encore une désillusion pour Reims

Par Martin Bourdin, France Bleu Champagne-Ardenne dimanche 12 avril 2015 à 11:44

Pour sa première en tant qu'entraîneur principal, Olivier Guégan (à droite) n'a pas pu empêcher la défaite de Reims (archives)
Pour sa première en tant qu'entraîneur principal, Olivier Guégan (à droite) n'a pas pu empêcher la défaite de Reims (archives) © Maxppp

Le Stade de Reims a perdu pour la quatrième fois consécutive face à Nice, dimanche, pour la 32e journée de championnat. Malgré le changement d’entraîneur, les Rémois s’enfoncent au classement.

L’électrochoc tant attendu n’aura donc pas eu lieu. Face à Nice, pour la 32e journée de Ligue 1, le Stade de Reims a subi une quatrième défaite consécutive en championnat, la deuxième de suite à domicile (0-1). Comme trop souvent cette saison, les Rémois ont concédé l’ouverture du score très vite, trop vite, dès la quatrième minute.

Un contre niçois mené par Eysseric et conclu par Benrahma aura donc suffi aux Niçois dans ce match. Les Azuréens auront globalement maîtrisé la première période, sans se créer trop d’occasion. Mais avec un bloc défensif très efficace. Reims était incapable de s’approcher du but de Simon Pouplin.

Le système n'a pas changé

Globalement, la première période des joueurs d’Olivier Guégan était trop faible pour espérer quoique ce soit. Le nouvel entraîneur rémois avait décidé de reconduire le même système de jeu, en 4-2-3-1. Même causes, mêmes effets, les Rémois se sont souvent retrouvés en déséquilibre et donc en infériorité numérique au milieu de terrain.

La deuxième période fut d’une tout autre facture. Notamment le premier quart d’heure. Quinze très bonnes minutes malheureusement pas récompensée. La tête de Fofana est allée heurter le poteau puis a longé la ligne de but avant d’être dégagé par Mendy (47e) avant que Pouplin n’intervienne sur chaque incursion rémoise dans sa surface.

"On n'a plus le droit d'avoir peur" - M. Fofana

Malgré la quinzaine de tirs tentés, aucun ne deviendra celui de l’égalisation, tant attendu pourtant par un public de Delaune à fond derrière les siens. Et pour ne rien arranger, Toulouse s’est imposé pendant ce temps là face à Montpellier et Lorient n’a pas perdu. Si Reims n’est pas relégable après cette 32e journée, il le doit à une « meilleure » différence de but (-17) que Toulouse (-18).

Et l’horizon ne semble pas beaucoup plus dégagé pour Reims : quatre déplacements lors des six derniers matchs, dont un à Bastia samedi prochain. Il ne reste que deux matchs à Delaune, dont un face à Lyon. « On n’a plus le droit d’avoir peur  », disait Mohamed Fofana à la fin de la rencontre. Eux, non. Les supporters, en revanche, ont le droit d’être inquiets.

LA FEUILLE DE MATCH

But : Benrahma (4e) pour Nice.

Avertissements : Mandi (31e), Diego (75e) et Kyei (77e) pour Reims ; Bauthéac (29e), Genevois (36e) et Amavi (51e) pour Nice.

Reims: Agassa - Mandi, Tacalfred (cap), Weber (Fofana, 46e), Conte - Oniangue, Peuget, Charbonnier (Fortes, 81e) - Moukandjo, de Preville (Kyei, 74e), Diego. Entraîneur : Olivier Guégan.

Nice : Pouplin - Puel, Genevois, Bodmer (cap), Amavi - Benrahma (Palun, 64e), N. Mendy, Eysseric, Rafetraniaina (Hult, 86e), Bauthéac – Pléa. Entraîneur : Claude Puel.

Le résumé de la rencontre

REIMS 0 - 1 NICE - Résumé FOOT