Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché pour retrouver Mia, une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

Ligue 1 : Frédéric Antonetti à Bastia, entre coeur et raison

-
Par France Bleu RCFM

Frédéric Antonetti s'est, comme prévu, longuement entretenu ce mercredi 5 novembre avec les dirigeants du Sporting Club de Bastia. Quatre heures de discussions, mais pas de décision à chaud. Frédéric Antonetti veut s'accorder le temps de la réflexion.

rennes antonetti
rennes antonetti

Frédéric Antonetti est pressenti pour être le futur entraineur du SC Bastia et succéder à Claude Makelele. Mais discussion ne signifie pas engagement. Frédéric Antonetti a donc échangé durant plus de quatre heures avec les membres du conseil d'administration du club. Mais les arguments déployés par les dirigeants n'ont pas suffi à convaincre l'ancien entraîneur de Rennes, Nice et St Etienne. Pas de réponse immédiate et positive. Celui-ci s'est accordé quelques heures supplémentaires de réflexion.

Frédéric Antonetti se confie

"Il n’ y a pas de décision. On a fait connaissance. On a fait un tour d’horizon, étudié la situation, que peut-on faire ou pas. Je n’ai pas donné de réponse. Je dois encore réfléchir , en discuter en famille. Ce n’est pas une décision facile à prendre parce que c’est mon club de coeur. Je suis indécis. Je vais donner une réponse dès que j’aurai pris ma décision. Mais il ne faut pas extrapoler. Il n’y a pas plus pour un côté ou un autre. On a discuté , en mettant le maximum de choses sur la table. Il n’est simplement question de savoir si je suis tenté. Il faut mesurer le challenge. Si ça avait été un autre club que Bastia, peut être que je n’aurai même pas discuté parce qu’aujourd’hui je n’aspire pas à ça. Bastia, je suis obligé d’écouter, de regarder.

Ma décision dépend d’un peu tout le monde. Il faut que je fasse le tri. On a discuter 4 heures. Ce n’est pas une décision facile à prendre.  L’objectif sportif ne me fait pas peur du tout . Je connais trop la maison. J’ai 20 ans d’expérience et cette expérience fait que j’ai évolué je ne pars plus comme ça à l’aventure. Même si le coeur y est, il y a aussi la raison . Est ce que le coeur va prendre le dessus? Je vais prendre ma décision le plus vite possible. Je ne vais pas laisser les gens attendre indéfiniment. Parce que dans un sens ou dans l’autre il y a des choses à faire ". 

Frederic Antonetti SC Bastia

rennes antonetti
rennes antonetti

 

Pas de fumée blanche au sortir de cette deuxième entrevue entre Frédéric Antonetti et les 9 administrateurs du SCB

Ghislain Printant et Hervé Sekli poursuivent donc leur interim en attendant la nomination d'un nouvel entraîneur. Deux hommes dont l'objectif est de préparer au mieux le prochain match face à Montpellier samedi à Furiani.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess