Football

Ligue 1 - Garande : "Je suis encore plus énervé qu'après le match de Montpellier"

Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin vendredi 21 octobre 2016 à 17:09

"J'espère que les joueurs vont être en colère et qu'ils sont en colère"
"J'espère que les joueurs vont être en colère et qu'ils sont en colère" © Maxppp - Nicolas Creach

Le Stade Malherbe de Caen reçoit l'AS St Etienne ce dimanche à 15h lors de la 10e journée de Ligue 1. Les footballeurs caennais, 16e, auront à cœur de faire oublier leur défaite concédée à Montpellier (2-3) la semaine passée. St Etienne jouera son 2e match de la semaine.

Le stade Malherbe de Caen reçoit l'AS St Etienne lors de la 10e journée de Ligue 1 ce dimanche à 15h. Les footballeurs caennais, plus à l'aise à domicile (9 pts en 4 matchs) qu'à l'extérieur (1 pt en 5 déplacements) tenteront de s'éloigner de la zone des relégables.

Les hommes de Patrice Garande voudront surtout montrer que la défaite concédée à Montpellier (2-3) relève de l'accident de parcours.

La colère de Garande n'est pas retombée

"Je suis plus en colère qu'après le match, a expliqué l'entraîneur du SM Caen parce que plus je revois ce match, plus je suis en colère. C'est un match où on n'aurait jamais dû revenir avec une défaite."

"Dans ce match, il y a trente minutes de très bon niveau et après c'est du grand n'importe quoi. J'espère que les joueurs vont être en colère et qu'ils sont en colère" au moment d'aborder le match face à St Etienne.

Le travail sur les centres et les coups de pied arrêtés

"Cette année, dans ce domaine-là, on a sur le plan athlétique de quoi marquer des buts, relève Patrice Garande. Il y a des choses à revoir. On ne sent pas cette envie de déposer le ballon sur la tête du partenaire. Sur nos corners, il y en a un sur cinq qui arrivent. Ce n'est pas normal quand je m'appelle Julien Féret (0 passe décisive), Hervé Bazile (2), Vincent Bessat (1) ... parce que ce sont des garçons qui sur le plan technique sont capables de faire beaucoup mieux.

"Et puis il y a tous les joueurs dans la surface pour jouer ces ballons de la tête... on joue tous nos ballons arrêtés, il n'y a jamais un mec lancé. C'est tout cela qu'il faut améliorer."

Les absents : Emmanuel Imorou et Yann Karamoh

Le Latéral gauche (mollet) et le milieu offensif caennais (élongation) manqueront les trois prochains matchs programmés cette semaine (St Etienne à domicile et le double déplacement à Nancy en Coupe et en Championnat).

Le petit nouveau : Christopher Opéri et sa "qualité de centre incroyable"

Aperçu et testé en match amical face à Orléans (0-0) lors de la trêve international, ce gaucher de 19 ans rentre dans le groupe caennais. "C'est un des joueurs sur lequel on compte, précise Patrice Garande, qui est l'un des plus réguliers et des plus performants en réserve. En plus, il joue à un poste qui m'intéresse parce que des latéraux, il n'y en a pas beaucoup.

"Et puis il a commencé sa formation un peu plus haut donc il peut jouer sur les deux postes (milieu et latéral). Il a sur le plan offensif une qualité de centre incroyable."

Le groupe caennais

Deux changements dans le groupe de 18 joueurs battu la semaine passée à Montpellier. Jordan Leborgne et Christopher Opéri remplacent Emmanuel Imorou et Yann Karamoh. Syam Ben Youssef devrait reprendre l'entraînement la semaine prochaine et jouer avec la réserve.

Les 18 du SM Caen : Rémy Vercoutre (g), Paul Reulet (g) - Romain Genevois, Alaeddine Yahia, Damien Da Silva, Christopher Opéri- Jordan Adéoti, Ismaël Diomandé, Nicolas Seube, Steed Malbranque, Jonathan Delaplace, Julien Féret (cap), Vincent Bessat - Jordan Leborgne, Ronny Rodelin, Ivan Santini, Pape Sané, Hervé Bazile.

Partager sur :