Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - Girondins de Bordeaux : Amiens, pour voir plus loin

-
Par , France Bleu Gironde

Retour aux affaires, et au dernier bloc de la saison de Ligue 1, pour les Girondins de Bordeaux. L'équipe est loin de l'Europe et ne semble pas en danger de relégation. Paulo Sousa veut profiter de cette fin de saison sans grande pression sportive pour préparer la suite. Et tester les jeunes.

Paulo Sousa (g.) impose son style.
Paulo Sousa (g.) impose son style. © AFP - NICOLAS TUCAT

Bordeaux

Lors de sa conférence de presse, avant que le groupe bordelais ne s'envole vers Amiens, Paulo Sousa n'a que peu évoqué l'adversaire de ce dimanche "Une équipe qui travaille très bien (...) surtout à la maison" a noté le coach des Girondins de Bordeaux, qui a aussi fait l'éloge de son homologue picard, Christophe Pélissier, en poste depuis 2015. En saluant sa longévité et son travail à Amiens, Paulo Sousa faisait écho à sa propre volonté de construire sur le long terme à Bordeaux : au stade de la Licorne, ce dimanche, à 15 heures, l'entraîneur portugais va continuer à poser les jalons de la prochaine saison.

La culture de la gagne, on la travaille tous les jours - Paulo Sousa

Bien sûr, Paulo Sousa préférerait ramener une victoire d'Amiens. Et éviter un scénario semblable à celui du dernier match, avant la trêve internationale, et ce but encaissé dans les dernières secondes face à Rennes. "Tu dois être concentré, tout le match, pour avoir trois points à la fin. Cette culture de la gagne, on la travaille tous les jours." Le message aux joueurs est clair : pas question de se relâcher, même si les Girondins de Bordeaux, treizièmes de Ligue 1, n'ont plus grand-chose à jouer cette saison.

Le coach portugais voit plus loin que les résultats : il veut profiter de cette fin de saison, sans grand enjeu sportif, pour préparer la prochaine saison. Neuf journées pour décider, comme il l'avait annoncé lors de son arrivée "qui mérite de rester et qui va partir.

Le jeune milieu Albert Lottin dans le groupe pour affronter Amiens, Palencia, Cornelius et Kalu blessés

Privé de Sergi Palencia, Andreas Cornelius ou encore de Samuel Kalu pour le déplacement à Amiens, Paulo Sousa a appelé le jeune milieu Albert Nicolas Lottin (17 ans), qui a signé son premier contrat professionnel il y a trois mois et apparaît pour la première fois dans le groupe. Il pourrait bénéficier de quelques minutes de jeu. 

"Je vais donner la possibilité à tous les joueurs, pas que les jeunes, de montrer qu'ils ont compris notre identité"déclare Paulo Sousa. Et pour tous les joueurs, il ne faudra pas manquer le coche : car le coach pense déjà à l'ossature de l'équipe 2019-2020, et les moins motivés risquent de ne pas en faire partie. 

On avait peut-être besoin de discipline, il nous l'apporte - Nicolas de Préville

Nicolas de Préville, qui semble avoir repris des couleurs depuis le départ de Ricardo, confirme le niveau d'exigence du Portugais et du système qu'il veut mettre en place. "C'est très rigoureux, très professionnel, ça demande beaucoup d'intensité...c'est quelque chose qui me convient." 

Nicolas de Préville : "Commencer à enchaîner les victoires, ce serait bien"

L'attaquant, "pris en grippe par les supporters" comme il le confie lui-même, comprend les réactions du public et se montre lucide sur ses performances depuis le début de saison. Il se sent bien désormais, assure-t-il. "Mais je me sentirais encore mieux quand on aura tiré une position au classement plus conforme aux Girondins.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu