Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - Girondins de Bordeaux : Bedouet défend le bilan de Ricardo

dimanche 3 mars 2019 à 15:40 Par Arnaud Carré et Charlotte Jousserand, France Bleu Gironde

Une nouvelle fois chargé de l'intérim après l'éviction du Brésilien, Eric Bedouet a avoué mal vivre le départ du manageur dont il était proche.

La collaboration entre les deux hommes n'aura duré que quelques mois.
La collaboration entre les deux hommes n'aura duré que quelques mois. © Maxppp - Maxppp

Bordeaux, France

Cinq jours après l'annonce du départ de Ricardo, Eric Bedouet s'est exprimé pour la première fois ce dimanche sur le sujet en amont du match des Girondins mardi (19h) face à Montpellier. Et a tenu à lui rendre hommage.

"Quand on regarde son CV, on ne peut être que respectueux. C'est un grand monsieur à tous niveaux. dans le football et dans la vie. Je tiens à le remercier car c'est quelqu'un de vraiment courageux. J'ai eu du plaisir à le retrouver et je garderai toujours des relations avec lui."

Il n'a pas pu faire grand chose

Spécialiste de l'intérim au club depuis vingt ans, le préparateur physique, qui avait déjà travaillé avec Ricardo de 2005 à 2007, a laissé entendre que le Brésilien n'avait, cette fois, pas eu toutes les cartes en main pour réussir. "On sait quand on est entraîneur que ce sont des choses qui peuvent arriver. Ça a été très court, il n'a pas pu faire grand chose, sans pouvoir avoir des joueurs qu'il a choisis. Ce n'est pas simple. Le propriétaire a bien dit que ce n'était pas une question de personne mais de résultats."

Eric Bedouet : "Ça a été très court"

S'il reconnaît que l'équipe n'avait pas réussi à redémarrer après la trêve hivernale, qu'elle est "dans une période difficile", Eric Bedouet espère que l'on n'oubliera pas une première partie de saison où il y a eu "de très bonnes choses".