Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 - Girondins de Bordeaux : "C'est la catastrophe" dit Alain Juppé

-
Par , France Bleu Gironde

La situation des Girondins de Bordeaux, 15èmes de Ligue 1, n'est pas du goût du maire de la ville. Alain Juppé l'a dit et a demandé des explications à l'actionnaire dont il devait rencontrer le représentant Nicolas de Tavernost ce jeudi en début d'après-midi.

Nicolas de Tavernost et Alain Juppé lors de la pose de la première pierre du nouveau stade en avril 2013.
Nicolas de Tavernost et Alain Juppé lors de la pose de la première pierre du nouveau stade en avril 2013. © Maxppp - Maxppp

Invité à s'exprimer ce jeudi midi sur la situation des Girondins de Bordeaux, Alain Juppé a été sans ambiguïté. "C'est la catastrophe. Moi je ne me mêle pas des questions internes au club mais je rencontre tout à l'heure Nicolas de Tavernost et j'espère qu'il a des choses à me dire parce qu'il faut arrêter absolument cette dégringolade."

La Ligue 2 ? "Ce serait une humiliation"

Le représentant de l'actionnaire est allé également au Haillan pour participer à une réunion avec l'entraîneur Jocelyn Gourvennec et le président Stéphane Martin. Une réunion "de travail" assure-t-on au club mais qui intervient dans un contexte de crise alors que le club vient d'enchaîner un quatrième revers de rang en championnat et qu'il pointe à une peu flatteuse 15ème place, un point seulement au dessus de la zone rouge.

Alain Juppé : "Il faut arrêter absolument cette dégringolade"

Interrogé sur les répercussions d'une éventuelle relégation, Alain Juppé a été clair. "Ce serait une humiliation comme certains l'ont dit. Je ne veux pas y croire, on va réagir."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess