Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - Girondins de Bordeaux : Caen ça veut pas... (1-0)

samedi 25 novembre 2017 à 22:01 Par Damien Gozioso, France Bleu Gironde

Après quinze minutes premières minutes encourageantes, Bordeaux n'a plus rien montré et Caen en a profité. C'est un septième match sans victoire pour l'équipe de Jocelyn Gourvennec.

Jérémy Toulalan, une nouvelle fois impuissant face à Ivan Santini.
Jérémy Toulalan, une nouvelle fois impuissant face à Ivan Santini. © AFP - Charly Triballeau

Bordeaux, France

Le nul face à l'OM du week-end dernier n'était finalement qu'un soubresaut. Malgré une bonne entame, les Girondins de Bordeaux se sont inclinés pour la quatrième fois sur les cinq derniers matchs, en encaissant un but de Santini (23e).

Malcom, l'ombre de lui-même

Cinq matchs que Malcom, si décisif en début de saison, n'a plus marqué ou fait marquer, trop peu. Même s'il n'a pas beaucoup aidé par des coéquipiers proposant peu de solutions dans la défense caennaise. Simplement cette tentative de "madjer" du Brésilien sur un bon centre de Kamano (7e) mais à part cela...

Côté bordelais, il y a bien eu la barre sur une bonne reprise de Kamano (47e) et cette tête rageuse de Mendy pour tromper Vercoutre à l'entame du temps additionnel... mais le but a été refusé à juste titre pour une position de hors-heu de l'attaquant.

Alexandre Mendy croyait bien avoir égalisé dans le temps additionnel. - AFP
Alexandre Mendy croyait bien avoir égalisé dans le temps additionnel. © AFP - Charly Triballeau

Le staff des Girondins remonté contre l'arbitrage

"Il n’y a vraiment rien qui est avec nous" pointait du doigt Jérémy Toulalan la semaine dernière après l'égalisation tardive de l'OM. Ce soir, deux penaltys auraient pu être sifflés en faveur des Girondins (à la 2e sur Kamano, à la 44e sur Malcom) et Jocelyn Gourvennec n'a pas caché sa colère durant le match à l'encontre de l'arbitre Karim Abed, signe aussi d'une certaine nervosité.

Avec ce résultat, Bordeaux glisse à une peu glorieuse 13e place. Il va falloir très vite se remobiliser pour la venue de Saint-Etienne au Matmut Atlantique, dès mardi.