Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 - Girondins de Bordeaux : contre un seul OM

-
Par , France Bleu Gironde

C'est dans un stade Vélodrome à huis clos que Bordeaux va entamer ce samedi (21h) une série très périlleuse à l'extérieur. Avec Ben Arfa et beaucoup d'appétit.

Au Vélodrome, Bordeaux s'était nettement incliné (3-1) en décembre dernier face à l'OM de Morgan Sanson.
Au Vélodrome, Bordeaux s'était nettement incliné (3-1) en décembre dernier face à l'OM de Morgan Sanson. © Maxppp - Maxppp

Marseille, Monaco, Rennes et le PSG. Quatre gros à qui Bordeaux va devoir rendre visite d'ici fin novembre. Série que les Girondins attaquent pourtant sans complexes. 

La fin de mercato tant redoutée n'a pas causé beaucoup de remous. Toma Basic est resté au Haillan et Hatem Ben Arfa est même arrivé un peu à la surprise générale. La victoire (3-0) face à Dijon a donné de la confiance et la trêve internationale, du temps pour travailler. 

"On attend de bien débuter une série avec l'effectif en place aujourd'hui, espère l'entraîneur Jean-Louis Gasset, et essayer d'aller faire un résultat au Vélodrome. On a cette ambition même si on sait que c'est un endroit qui est difficile. La particularité, c'est un stade vide.

Sans supporters mais pas sans danger

Pas de supporters en raison des mesures sanitaires et du couvre-feu qui vient d'entrer en vigueur, pas de Dimitri Payet, suspendu, mais un adversaire toujours délicat à manœuvrer et déterminé à décrocher enfin un premier succès à domicile après avoir été surpris par Saint-Etienne (0-2) puis tenu en échec par Lille et Metz.

Les Girondins vont donc devoir se mettre au niveau en termes d'engagement et d'état d'esprit. Ce qui ne sera pas compliqué pour le plus Parisien d'entre eux, le milieu de terrain Yacine Adli. "Depuis que je suis petit, explique l'ancien joueur du PSG, j'ai toujours eu cette rivalité avec Marseille et ce sera toujours comme ça jusqu'à la fin de mon existence. Ce n'est pas un match comme les autres et il va falloir mettre quelque chose, un supplément d'âme sur ce match-là."

Un supplément d'âme pour bien lancer une série qui en dira sans doute plus sur le potentiel de l'équipe. Et sur ses ambitions.

A LIRE AUSSI : Hatem Ben Arfa "a encore un coup à faire avec nous".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess