Football

Ligue 1 - Girondins de Bordeaux : "le potentiel peut être élevé" selon Cédric Carrasso

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde jeudi 8 septembre 2016 à 13:58

Cédric Carrasso estime que le "recrutement donne envie".
Cédric Carrasso estime que le "recrutement donne envie". © Maxppp - MaxPPP

Revenu dans le but bordelais il y a quinze jours après une longue absence, le gardien des Girondins reconnaît les efforts faits par sa direction en matière de recrutement. Il espère maintenant que la mayonnaise prendra vite pour pouvoir jouer un rôle cette saison. Premier gros test samedi à Lyon.

France Bleu : après la mini-trêve, est-vous prêts à aller défier Lyon ?

Cédric Carrasso : Oui bien sûr on est prêt. On a surtout à cœur de faire quelque chose de bien sur ce déplacement. A domicile, les points sont pris mais on n'a encore rien ramené de l'extérieur. Il faut avoir l'ambition de faire un résultat et de ramener des choses positives de Lyon.

Après les quatre buts encaissés à Toulouse, retrouver le socle défensif est une priorité ?

Oui, mais on va surtout essayer de trouver une stabilité. Des accidents ça arrive. C'est sûr qu'un match à Lyon si tu n'es pas prêt défensivement, c'est très compliqué. A nous de continuer sur la lancée de Nantes.

On voit que des efforts ont été faits. Ça m'a permis de revoir des collègues que je connaissais en équipe de France. C'est un beau recrutement et quelque chose qui donne envie. On sent un renouvellement entre les jeunes de talent qu'il y a ici et quelques expérimentés. Le potentiel de ce groupe ? C'est encore une inconnue.

C'est à l'extérieur que se forge un groupe ?

Pour faire un bon championnat, il faut un bon équilibre et c'est toujours le plus dur à trouver. On n'a pas ramené de points de Toulouse et ce sera à nous de faire le nécessaire. Quand tu ramènes des résultats de l'extérieur, ça renforce encore plus le groupe parce que c'est toujours un environnement particulier.

Après l'équipe de France, Cédric Carrasso a retrouvé Jérémy Ménez à Bordeaux. - Maxppp
Après l'équipe de France, Cédric Carrasso a retrouvé Jérémy Ménez à Bordeaux. © Maxppp - MaxPPP

Votre avis sur le mercato bordelais ?

On voit que des efforts ont été faits. Ça m'a permis de revoir des collègues que je connaissais en équipe de France. C'est un beau recrutement et quelque chose qui donne envie. On sent un renouvellement entre les jeunes de talent qu'il y a ici et quelques expérimentés. Le potentiel de ce groupe ? C'est encore une inconnue. Il peut être élevé mais nous verrons avec le temps. Pendant cette période de mise en place, il va falloir rester dans le bon wagon au niveau du championnat.

Vous avez retrouvé Jérémy Ménez. A-t-il changé ?

Changé ? Non. C'est toujours quelqu'un que j'ai plutôt apprécié. Même si on ne peut pas comparer l'équipe de France et un club, je le sens vachement investi. Il doit tirer tout le monde vers le haut. C'est quelqu'un qui aura une place importante dans la réussite des Girondins cette année.

Mon métier je l'aime pour ça, pour être sur le terrain. Il va me falloir encore un peu de temps, ça demande beaucoup de concentration et du coup on apprend en accéléré. Je me sens bien, je n'ai pas l'impression que c'est fini, loin de là.

Le championnat peut-il être plus ouvert cette saison ?

On voit déjà que le PSG s'est déjà fait accrocher donc ça ouvre des portes à tout le monde. Toutes les équipes vont se dire qu'ils ont déjà perdu un match. Mentalement ce n'est plus la même approche. On sent qu'il manque quelqu'un d'important, après ça reste une très grande équipe même sans Ibra. J'espère que ça va être un championnat plus ouvert.

Comment avez-vous vécu votre retour à la compétition ?

Ça s'est passé vite en fait mais ça fait du bien. On est fait pour ça, pour jouer. Mon métier je l'aime pour ça, pour être sur le terrain. Les blessures, ça ne fait pas plaisir. Il va me falloir encore un peu de temps, ça demande beaucoup de concentration et du coup on apprend en accéléré. Je me sens bien, je n'ai pas l'impression que c'est fini, loin de là.