Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - Girondins de Bordeaux : le PSG sur l'échelle du progrès

-
Par , France Bleu Gironde

Invaincus depuis six journées, cinquièmes au classement et de plus en plus à l'aise dans le système mis en place par Paulo Sousa, les Bordelais s’étalonnent ce samedi (17h30) face à un Paris sans doute revanchard après sa défaite à domicile face à Reims. Et qui récupère Mbappé et Icardi.

Otavio échappe à Neymar lors du dernier match entre les deux équipes au Matmut Atlantique (2-2)
Otavio échappe à Neymar lors du dernier match entre les deux équipes au Matmut Atlantique (2-2) © Maxppp - Maxppp

Bordeaux, France

Attention, bête blessée ! S’il est vrai que les grandes équipes ne perdent jamais deux fois de suite, alors Bordeaux a du souci à se faire. Passé au travers mercredi face à des Rémois qui ont parfaitement joué le coup au Parc des Princes (0-2), le PSG arrive en Gironde avec l’intention de mettre les choses au point, rappeler qu’il est toujours le grand favori à sa succession et reprendre sa marche en avant à trois jours de son déplacement européen à Istanbul.

Déjà confronté à une cascade de blessures dans le secteur offensif (Mbappé, Cavani, Icardi), Thomas Tuchel avait décidé de se priver mercredi au coup d’envoi de plusieurs cadres (Thiago Silva, Marquinhos, Di Maria, Gueye). Mais le PSG enregistrera plusieurs retours pour le déplacement en Gironde et notamment ceux de ses attaquants Kylian Mbappé et Mauro Icardi.

Surtout ne pas subir

Face à lui, il trouvera un Bordeaux qui va mieux, qui n’a plus perdu depuis son entame ratée à Angers et qui, en cas d’exploit au Matmut Atlantique, rejoindrait son prestigieux adversaire au classement.

« Ce n’est pas notre championnat, rappelle toutefois le défenseur international Laurent Koscielny, Nous on est en reconstruction, on essaie d’apporter de la sérénité à nos joueurs, de les aider à progresser et à passer des paliers. Nous on ne va pas dire qu’on va jouer l’Europe cette année mais on essaie de construire quelque chose sur le long terme. » 

Pour Laurent Koscielny, Bordeaux et Paris ne jouent pas le même championnat. - Maxppp
Pour Laurent Koscielny, Bordeaux et Paris ne jouent pas le même championnat. © Maxppp - Maxppp

Laurent Koscielny : "Nos résultats nous permettent d'aborder ce match avec beaucoup de sérénité"

Les Bordelais ont en tous cas préparé au mieux ce gros rendez-vous en allant mercredi à Amiens (1-3) évacuer la frustration d’un précédent match mal fagoté face à Brest (2-2). 

« Le PSG est un très grand club, poursuit Koscielny. Mais nos résultats nous permettent d’aborder ce match avec beaucoup de sérénité et d’être libérés. A nous de prendre du plaisir sur le terrain. »

Conscients de ce qui les attend, les Bordelais semblent décidés à jouer crânement leur chance. En tous cas, ils ne veulent pas subir. « Ils ne sont pas imbattables, annonce l’entraîneur Paulo Sousa. Le jeu que je veux voir à chaque match est un jeu de courage qui essaie d’être le plus longtemps possible dans les zones de création et de finition, qui contrôle le ballon. On a une nouvelle possibilité de s’améliorer face à l’équipe la plus forte de ce championnat." En décembre dernier, les Girondins avaient stoppé la série de quatorze succès consécutifs du club parisien en arrachant le nul (2-2). Le PSG arrive sans doute avec moins de certitudes. Ce qui ne le rend pas moins dangereux.

Les résultats de la 8ème journée

Le classement de la Ligue 1

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu