Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 – Girondins de Bordeaux : monter le curseur face à Nîmes

-
Par , France Bleu Gironde

Après un nul heureux à Reims, Bordeaux va devoir hausser son niveau ce mardi (19h) pour battre l’avant-dernier du championnat, se prouver qu’il peut rester dans la course à l’Europe et bien lancer un mois de décembre chargé.

Costil, de Préville, Koscielny : la colonne vertébrale des Girondins de Bordeaux.
Costil, de Préville, Koscielny : la colonne vertébrale des Girondins de Bordeaux. © Maxppp - Maxppp

Bordeaux, France

Au Haillan, personne n’est dupe. Bordeaux a bien failli voir sa série s’arrêter samedi à Reims où l’équipe a été ballottée. Un seul tir cadré côté girondin et… un but. Un réalisme qui a permis d’accrocher le nul même si l’égalisation champenoise dans les arrêts de jeu a frustré tout le monde.

Un match, sinon raté du moins mal fagoté, ça arrive. Et Paulo Sousa, qui a été joueur, le sait mieux qu'un autre. Ce que l'entraîneur portugais sait aussi c'est que les bonnes équipes ne font pas deux mauvais matches de suite. "Il y aura d'autres matches comme celui-là dans la saison. Je connais mes joueurs, c'est normal même si on voudrait que ça arrive le moins souvent possible. On doit montrer plus d'intensité."

Trois points avant l'OM

Avant d’allier défier l’OM au Vélodrome dimanche, les Girondins, à un point d’un podium qui se refuse à eux depuis le début de saison, ont tout intérêt à retrouver de l’allant, de l’initiative et de la constance dans l'engagement face à un adversaire qui traîne en queue de peloton mais qui va venir défendre chèrement sa peau au Matmut Atlantique. 

L'entraîneur des Girondins de Bordeaux aborde un mois de décembre piégeux. - Maxppp
L'entraîneur des Girondins de Bordeaux aborde un mois de décembre piégeux. © Maxppp - Maxppp

Les Crocos n’ont plus gagné en championnat depuis le 21 septembre mais sont pénibles à manœuvrer à l’extérieur à l’image des nuls décrochés à Monaco, Dijon, Lille et Reims. 

Dans un Matmut Atlantique sans doute transformé en congélateur, Bordeaux, privé d'Aurélien Tchouaméni suspendu, va donc devoir s’employer pour forcer le verrou, signer une troisième victoire d’affilée à domicile et bien entamer un mois de décembre chargé avec, coupe de la Ligue comprise, cinq matches en trois semaines. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu