Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : les Girondins de Bordeaux gâchent à Nice (1-0)

samedi 12 janvier 2019 à 21:55 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

Un penalty très sévère et une insigne maladresse ont causé la perte des Bordelais ce samedi à Nice. Pour l'Europe, il va vraiment falloir cravacher...

Yann Karamoh a eu plusieurs fois l'ouverture du score au bout du pied.
Yann Karamoh a eu plusieurs fois l'ouverture du score au bout du pied. © AFP - Valery Hache

Bordeaux, France

Invaincus en Ligue 1 depuis le 28 octobre et une défaite à domicile face à Nice, les Bordelais ont à nouveau mordu la poussière face aux Aiglons. Ils seront au mieux à huit longueurs de la cinquième place à l'issue de la 20ème journée.

Le film du match

Bordeaux aurait pu plier l'affaire en quatre minutes. Le temps pour Karamoh, seul dans la surface, de manquer deux énormes occasions.

Et comme souvent dans ces cas-là, la punition arrive. Un contact peu évident entre Sacko et Jovanovic, un penalty très sévère validé par le VAR et transformé par Saint-Maximin (1-0, 16ème). 

Bordeaux réagit, presse, récupère des ballons mais se montre beaucoup trop maladroit à l'image de ses frappes hors cadre de Karamoh et Otavio à l'entame du dernier quart d'heure. A la pause, Bordeaux aura frappé dix fois mais cadré deux tirs...

Au retour des vestiaires, Nice pousse mais ne se montre pas dangereux. Kamano, Lerager puis Cornelius entrent côté bordelais. Sans résultat...

Éloge de la maladresse

Le match disputé à l'Allianz Rivera a résumé les difficultés offensives d'une équipe girondine qui a pourtant pris le match par le bon bout grâce à un pressing efficace et des récupérations hautes facilitées par la fébrilité de la défense niçoise. Karamoh, Otavio ou encore Briand ont eu l'occasion d'ouvrir le score et donc de changer la donne du match. Maîtriser sans conclure, un défaut récurrent qui explique peut-être pourquoi Bordeaux n'a gagné qu'une fois en déplacement en championnat cette saison. Le recrutement d'un joueur offensif semble une priorité d'ici la fin du mercato. Samedi, la presse espagnol faisait état d'un intérêt girondin pour Ryad Boudebouz du Betis Séville.

De nombreuses occasions gaspillées selon l'entraîneur des Girondins

Cette défaite, les Bordelais ne la doivent pas qu'au penalty. Ils peuvent s'en vouloir car ils ont eu de nombreuses occasion, mais ont souvent raté le cadre. Aucun but inscrit du côté des Girondins, et pourtant les occasions étaient là avec Kamaroh, Otavio et Briand. Mais au coup de sifflet final, le compteur bordelais reste à zéro. De quoi énerver leur entraîneur, Eric Bedouet : "il faut marquer, on n'est pas en amateur".

"Il faut qu'on apprenne à mettre des buts"

Eric Bedouet, l'entraîneur des Girondins, très déçus par cette défaite