Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - Girondins de Bordeaux : Nicolas De Préville n'a "pas hésité un instant"

vendredi 1 septembre 2017 à 12:54 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde et France Bleu Nord

Avant de faire sa première apparition sous le maillot bordelais ce vendredi en amical à Bayonne, l'ancien attaquant du LOSC a expliqué son choix de rejoindre la Gironde à quelques heures de la clôture du mercato.

Première conférence de presse bordelaise pour l'ancien attaquant lillois.
Première conférence de presse bordelaise pour l'ancien attaquant lillois. © Maxppp - MaxPPP

France Bleu : pourquoi avoir choisi Bordeaux ?

Nicolas De Préville : parce que c'est le projet qui me correspondait le mieux, pour mon évolution et la suite de ma carrière. Je veux continuer à progresser, franchir les étapes comme je le fait depuis le début. Je n'ai pas un plan de carrière bien défini mais quand se posent ces questions de transfert, on réfléchit à la meilleure possibilité. L'engouement que Bordeaux a montré m'a beaucoup touché et donné envie de venir ici. J'ai eu plusieurs proposition mais je n'ai pas hésité un instant.

Quel regard portez-vous sur les Girondins ?

C'est un club sain, un grand club, ambitieux, qui monte une très bonne équipe cette saison. J'ai cette ambition de jouer la coupe d'Europe, le club l'a aussi. Pour moi c'est très important.

Je vais être honnête. Quand j'ai commencé la préparation, dans mon esprit, je ne comptais pas partir du LOSC. Mais au mois d'août on m'a signifié que le club avait besoin d'argent et voulait me vendre.

Leur début de saison vous a également rassuré ?

Rassuré, non. L'équipe joue bien, dans la continuité de la saison dernoière. Ils ont gardé une ossature, l'équipe est stable, ils ont ajouté des renforts. Je suis content d'en faire partie et j'espère que ce groupe va continuer de grandir. C'est un groupe encore assez jeune et qui peut progresser.

A Bordeaux, Nicolas De Préville portera le numéro 12. - Radio France
A Bordeaux, Nicolas De Préville portera le numéro 12. © Radio France - Arnaud Carré

Qu'est-ce qui vous a poussé à quitter le LOSC ?

Là dessus, je vais être honnête. Quand j'ai commencé la préparation, dans mon esprit je ne comptais pas partir du LOSC. Mais au mois d'août on m'a signifié que le club avait besoin d'argent et voulait me vendre. A ce moment s'est posé la question d'un possible départ. Bordeaux s'est manifesté. Pour la suite de ma carrière, c'était l'endroit idéal.

Nicolas De Préville : "Le club avait besoin d'argent et voulait me vendre"

Les supporters lillois ont vivement regretté votre départ...

Je les remercie tous pour le soutien qu'ils m'ont manifesté depuis le mois d'août notamment au stade Pierre-Mauroy. Ca m'a touché, je leur souhaite le meilleur.

Avez-vous un objectif en termes de buts avec Bordeaux ?

Non, pas du tout. Mon seul objectif, partout où je passe, c'est vraiment de me donner à 100% pour le collectif. C'est un peu une phrase bateau mais c'est vraiment mon but pour que l'équipe fasse la meilleure saison possible.