Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - Girondins de Bordeaux : Paulo Sousa veut des "affamés" à Rennes

-
Par , France Bleu Gironde

Très déçu par le comportement de ses joueurs mercredi à Brest, l'entraîneur attend d'autres attitudes ce samedi (20h45) au Roazhon Park pour éviter un nouveau revers chez l'une des équipes en forme de cette fin d'automne.

Paulo Sousa n'a pas aimé le comportement de ses troupes mercredi à Brest.
Paulo Sousa n'a pas aimé le comportement de ses troupes mercredi à Brest. © AFP - Damien Meyer

Bordeaux, France

Dans les couloirs du stade Francis-Le Blé, Paulo Sousa n'avait pas caché sa déception après l'élimination (2-0) en coupe de la Ligue. Déception qu'il a ruminée dans son coin avant une explication de texte jeudi avec ses joueurs au Haillan.

Tu peux perdre des ballons mais après tu dois courir — Paulo Sousa

"La détermination et la motivation ne sont pas suffisantes, explique le Portugais. Je parle, j'essaie d'éduquer, de les faire réfléchir. A l'entraînement, j'essaie de pousser pour leur donner cette agressivité, ce déclic. Tu peux perdre des ballons mais, après, tu dois courir, tu dois mettre le pied. Tu dois avoir la faim de gagner chaque action. La motivation te vient quand les choses se passent bien, quand les résultats sont bons. Mais quand la performance est moins bonne, tu as besoin de quelque chose en plus. C'était la base de notre conversation d'hier (ndlr : jeudi)."

Retrouver la grinta

Message apparemment reçu par le groupe. "C'est surtout une question de mentalité, reconnaît le défenseur Loris Benito. J'ai vu faire de vrais bons matches à cette équipe et on n'a pas oublié comment on jouait au foot. On ne peut pas oublier qu'on s'est mis nous-mêmes dans cette position où les gens maintenant exigent plus. On a fait un très bon début de saison et c'est grâce à ça que la pression augmente, c'est normal. Si on veut rester dans le haut du tableau, il faut vraiment de matches de haut niveau chaque weekend. On sait ce qui a manqué."

Loris Benito en action lors du match de mercredi en coupe de la Ligue. - AFP
Loris Benito en action lors du match de mercredi en coupe de la Ligue. © AFP - Damien Meyer

Loris Benito : "On sait ce qui a manqué"

Battus à la régulière à Marseille (3-1), dominés stratégiquement par Strasbourg (0-1), sans envie à Brest, les Bordelais, très certainement privés de leur attaquant Josh Maja en délicatesse avec ses adducteurs, sont donc très attendus ce samedi au Roazhon Park par une équipe rennaise qui a pris 18 points en sept journées (seul l'OM a fait mieux) et où ils n'ont plus gagné en championnat depuis janvier 2013 (0-1).

"Une quatrième défaite de suite, poursuit l'international suisse, _ce n'est pas ce qu'on veut. On sait très bien qu'avec 29 points (ndlr : Bordeaux en compte 26), ce serait une première partie de championnat très bonne. C'est clair que ce match à Rennes est très important._" Pour ne pas gâcher en partie le renouveau entrevu depuis le début de saison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu