Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - Girondins de Bordeaux : poursuivre l'ascension face à Toulouse

samedi 12 mai 2018 à 7:09 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

Pour sa dernière de la saison à domicile, Bordeaux compte sur sa bonne dynamique pour s'accrocher ce samedi (21h) à ses rêves d'Europe. Mais face à son voisin qui lutte pour ne pas descendre, il n'a pas le droit à l'erreur. Le derby de la Garonne s'annonce bouillant.

Bordeaux a retrouvé un état d'esprit et de la confiance.
Bordeaux a retrouvé un état d'esprit et de la confiance. © Maxppp - Maxppp

Avancer, sans se préoccuper des autres. C'est le credo d'une équipe girondine, certes partie de loin, mais qui peut encore espérer coiffer tout le monde au poteau. On parle ici du peloton des candidats à la Ligue Europa qui sait depuis la victoire du PSG en coupe de France, que la sixième place offrira également un ticket.

Il reste deux matches, ça ne dépend pas de nous mais il faut faire le travail — Gustavo Poyet

Bordeaux n'est pas le mieux loti. Neuvièmes, les joueurs de Gustavo Poyet doivent réaliser un sans-faute et doubler trois adversaires au classement. Mais ils ne sont qu'à une victoire de l'Europe et viennent d'aller dominer chez eux deux postulants, Montpellier (1-3) puis Saint-Etienne (1-3). 

"Aujourd'hui c'est vrai qu'on a des regrets à avoir parce qu'on a été notre propre ennemi, estime le milieu de terrain Soualiho Meité. Mais la saison n'est pas finie, on va tout donner. Au fond, on n'a jamais vraiment lâché, on y a toujours cru."

Arrivé début janvier au plus fort de la crise, Soualiho Meité estime que Bordeaux s'est aujourd'hui construit un collectif. - Maxppp
Arrivé début janvier au plus fort de la crise, Soualiho Meité estime que Bordeaux s'est aujourd'hui construit un collectif. © Maxppp - Maxppp

Soualiho Meité : "On n'a jamais vraiment lâché, on y a toujours cru"

L'avantage de Bordeaux, c'est qu'il sait ce qu'il à faire. A commencer par gagner un derby de la Garonne qui pourrait faire des étincelles car, depuis la défaite à domicile face à Lille (2-3) qui l'a plongé dans la zone rouge, le TFC arrive au Matmut Atlantique en mode commando. "C'est un derby, c'est le dernier match chez nous et en plus on a cette petite chance d'essayer de mettre tout le monde sous pression en gagnant ce match." Gustavo Poyet n'aura sans doute pas besoin de longs discours pour mobiliser un groupe qui s'est remis à espérer.

De la peur à l'espoir

"Lors de ma première conférence de presse, rappelle l'entraîneur uruguayen, on parlait de gagner des matches tout de suite parce qu'il y avait un peu de peur dans le club et dans la ville. Bordeaux était un peu nerveux. Il reste deux matches, ça ne dépend pas de nous mais il faut faire le travail.

Auteur du but vainqueur à l'aller, le Brésilien Malcom (au centre) devrait disputer son dernier match devant son public. - Maxppp
Auteur du but vainqueur à l'aller, le Brésilien Malcom (au centre) devrait disputer son dernier match devant son public. © Maxppp - Maxppp

Si Bordeaux a gagné quatre de ses cinq dernières rencontres, s'il a même bousculé le PSG (0-1), c'est parce qu'il a enfin réussi à s'appuyer sur une ossature. "Le groupe a trouvé un équilibre, un état d'esprit, il a de la confiance, assure Poyet. Maintenant, quand on prend un but, on revient. Quand il faut souffrir, on souffre. Tu as besoin de temps pour travailler. J'ai trouvé un groupe de 8 ou 9 joueurs qui jouent tout le temps. C'est plus facile pour trouver des solutions."

Gustavo Poyet : "Beaucoup de choses que l'on fait bien"

Tenté, un temps, de relancer des joueurs en vue de la saison prochaine, l'ancien joueur de Chelsea s'est vite ravisé. Il tient son équipe pour un sprint final dans lequel il espère samedi soir avoir encore son mot à dire. 

Les résultats de la 37ème journée

Le classement de la Ligue 1