Football

Ligue 1 - Girondins de Bordeaux : rebond exigé face à Rennes

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde dimanche 31 janvier 2016 à 8:22

A l'aller, Bordeaux avait arraché le nul en Bretagne.
A l'aller, Bordeaux avait arraché le nul en Bretagne. © Maxppp

Bordeaux espère que la gifle reçue mardi à Lille en coupe de la Ligue n'aura pas laissé trop de traces. Car il a besoin d'une victoire ce dimanche (17h) face aux Bretons pour continuer à regarder vers le haut.

Perdre un match sur treize, ça n'a rien de dramatique. Mais quand la défaite vous prive d'une finale au Stade de France, ça fait mal au crâne. C'est pourtant ce qui est arrivé à des Girondins, invaincus depuis le 2 décembre et corrigés (5-1) sur la pelouse d'une équipe lilloise qui était pourtant sur une mauvaise pente.

Sa frustration, Bordeaux va donc tenter de l'oublier face à Rennes, l'un de des adversaires qu'il va devoir doubler s'il veut accrocher un strapontin en Ligue Europa en fin de saison.

Clément Chantôme : "Il y a une belle opération à faire"

Les huit jours qui viennent s'annoncent d'ailleurs cruciaux puisque avec un déplacement à Lyon mardi et la réception de Saint-Etienne dimanche prochain, les Girondins peuvent, soit revenir vraiment dans la course, soit accuser un retard qui pourrait s'avérer rédhibitoire.

A Rennes, la fin du match avait été houleuse autour du banc girondin. - Maxppp
A Rennes, la fin du match avait été houleuse autour du banc girondin. © Maxppp - Arnaud Carré

Malgré un retour retardé en raison de la grève des aiguilleurs du ciel, un entraînement annulé, 48 heures agitées en raison du mercato, Bordeaux est dans l'obligation de mobiliser ses énergies pour mettre au pas une équipe rennaise, qui compte quatre longueurs d'avance au classement, et qui a montré son efficacité en déplacement avec déjà cinq victoires à la clé et une seule défaite (Bastia).

Willy Sagnol : "Pas le temps de ruminer"

Comme souvent depuis le début de saison, le club girondin devra faire avec le poids des absences. Celles de Jussiê, Sané et Maurice-Belay blessés, de Poko, suspendu, et de Wahbi Khazri qui a fait vendredi ses valises pour l'Angleterre.

A l'aller fin novembre, les Girondins avaient arraché le nul (2-2) mais la fin de match avait été houleuse avec un penalty sifflé pour les Bretons, la sortie sur blessure de Nicolas Pallois et l'expulsion du défenseur pour avoir tenu des propos peu amènes envers l'arbitre.