Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 : Les Girondins de Bordeaux balayent les doutes et Saint-Etienne (3-0)

mardi 28 novembre 2017 à 22:53 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

Alors qu'ils n'avaient pas gagné en Ligue 1 depuis deux mois, des Girondins de Bordeaux séduisants ont écrasé des Verts bien pâles ce mardi au stade Matmut Atlantique de Bordeaux.

Valentin Vada, qui devance Vicent Pajot, a été épatant dans son rôle de numéro 10.
Valentin Vada, qui devance Vicent Pajot, a été épatant dans son rôle de numéro 10. © AFP - AFP

Bordeaux, France

Un nouveau système et ça repart pour les Girondins ? Jocelyn Gourvennec avait troqué son habituel 4-3-3 pour un 4-2-3-1, positionnant Valentin Vada en meneur de jeu, juste derrière l'attaquant. Un système qui a porté ses fruits, et offert une prestation enthousiasmante.

Les Bordelais ont très entreprenants en début de partie, comme à Caen, où ils n'avaient pas su ouvrir le score. Justes techniquement, avec de très belles combinaisons entre Cafu, Malcom, et un Vada, à l'aise dans son rôle de numéro 10, juste derrière Alexandre Mendy. Une justesse récompensée par deux très beaux buts dans la première demie heure. C'est d'abord Vada, dans un registre inhabituel pour lui, qui gagnait un duel aérien et remisait sur Mendy. A 20 mètres l'ex-Guingampais ne se posait pas de question : grand pont sur Pogba, et coup de canon, qui laissait Ruffier impuissant (1-0, 5e).

Malcom a de nouveau été décisif.  - Maxppp
Malcom a de nouveau été décisif. © Maxppp - Maxppp

Mis à part un coup franc excentré d'Hernani qui touchait la base du poteau (9e), la réaction stéphanoise était timide. Et Malcom punissait à son tour les Verts, sur une magnifique frappe des 25 mètres dans la lucarne de Ruffier, après un renversement de jeu de son compatriote Cafu (2-0, 32e). Le Brésilien n'avait plus été décisif depuis le nul contre Nantes, le 15 octobre. Plus déterminés, plus précis, les Marine et Blanc, étouffaient les Stéphanois, qui semblaient un peu perdus dans leur nouveau système de jeu. Seuls une tête de Pajot et un cafouillage sur un corner qui aurait pu profiter à Perrin en fin de mi-temps faisaient passer quelques légers frissons dans les rangs bordelais. Et le penalty habituel réclamé par Jocelyn Gourvennec, pour un léger contact entre Théophile-Catherine et Cafu, semblait cette fois-ci anecdotique.

Premier doublé en Ligue 1 pour Mendy

Et dès le début de la seconde période, les Girondins allaient en réclamer un deuxième. Si le contact dans la surface entre Malcom et Dabo dans la surface était réel, c'était le Brésilien qui semblait s'être empalé sur le défenseur. Mais, encore une fois, si les Bordelais tremblaient un peu, sur un lob de Diony juste au dessus (52e) ce sont eux qui se détachaient sur une action d'une précision clinique. Au bout de celle-ci, Sabaly centrait du gauche sur la tête de Mendy, qui inscrivait son premier doublé en Ligue 1 (56e). Les supporters Bordelais lui pardonneront certainement d'avoir manqué le triplé quelques minutes plus tard, seul face à Ruffier après une énorme erreur de Théophile-Catherine.

Même Benoît Costil, qui n'avait pas été sollicité se mettait en évidence avec une magnifique claquette main opposée sur une frappe de Diony (65e). C'est ensuite Youssouf Sabaly qui empêchait le réveil des Verts en repoussant sur sa ligne une tête de Soderlund sur corner (70e). Une minute plus tard, c'est de nouveau Costil qui sortait une frappe lourde de Janko, qui prenait la direction de sa lucarne. La fin de match bordelaise était plus tranquille et Jocelyn Gourvennec offrait même ses premières minutes de jeu en professionel au jeune Ervin Taha, 19 ans. La victoire était donc là, mais sans vraiment de temps pour la savourer. Pour les Girondins, il faudra enchaîner dès vendredi contre Dijon.

La fiche du match

Bordeaux 3-0 Saint-Étienne
A Bordeaux (stade Matmut Atlantique)
21 115 spectateurs
Arbitre : M.Lesage

Buts : Mendy (5e, 56e), Malcom (32e) pour Bordeaux
Avertissements : Cafu (34e) pour Bordeaux, Pajot (38e), Janko (64e) pour Saint-Étienne

Bordeaux : Costil - Sabaly, Jovanovic, Toulalan (c), Gajic - Otavio, Lerager, - Cafu (Taha, 81e), Vada (Plasil, 79e), Malcom (Youssouf, 87e) - Mendy

Saint-Étienne : Ruffier - Dabo (Soderlund, 56e) Théophile-Catherine, Perrin (cap), Pogba (Pierre-Gabriel, 53e), Janko - Diousse, Pajot, Hernani - Bamba, Diony (Vagner, 70e)