Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - Girondins de Bordeaux : se faire violence face à Dijon

samedi 26 novembre 2016 à 7:00 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

A force de laisser filer des points en route, Bordeaux pourrait s'en mordre les doigts. Ce samedi (20h) face à Dijon, Jocelyn Gourvennec attend plus de mordant de la part de son équipe, jusqu'ici trop irrégulière.

A Guingamp, Bordeaux a manqué de conviction pour se mettre à l'abri et il a été puni
A Guingamp, Bordeaux a manqué de conviction pour se mettre à l'abri et il a été puni © Maxppp - MaxPPP

Un point par ci, un autre par là. Bordeaux a un peu trop tendance à jouer le Petit Poucet sur le chemin du championnat. Et ça pourrait lui coûter cher. Si les Girondins sont toujours dans le wagon des candidats à la Ligue Europa, ils ont intérêt à gagner en régularité pour atteindre l'objectif.

Nouvelle illustration dimanche dernier à Guingamp où les Girondins ont fait le plus dur pour ouvrir le score mais ont oublié d'insister pour aller marquer le deuxième but avant de se faire rejoindre dans les arrêts de jeu (1-1) alors qu'au vu du scénario, la victoire leur tendait les bras. "On a un peu trop géré et on a été puni", reconnaît Jocelyn Gourvennec satisfait de la stabilité défensive mais parfois un peu agacé par le manque de conviction de ses artilleurs . "On a offensivement des joueurs qui sont pétillants, dynamiques et vifs. On doit être dans ce registre-là et pas dans la gestion".

C'est ce cap là qu'on a à passer. On a la qualité pour le faire, il faut qu'on ait plus de conviction. On peut faire plus mais on ne veut pas plus et ça m'embête — Jocelyn Gourvennec

Bordeaux n'a perdu qu'un seul (2-0 à Paris) de ses huit derniers matches mais son entraîneur se dit qu'avec un peu plus de "grinta", son équipe pourrait être installée avec un peu plus de confort dans le premiers tiers du classement. "Regardez Nice, qui ouvre le score à Saint-Etienne en fin de match et qui continue derrière à se créer des occasions. C'est ce cap là qu'on a à passer. On a la qualité pour le faire, il faut qu'on ait plus de conviction. On peut faire plus mais on ne veut pas plus et ça m'embête".

Jocelyn Gourvennec, l'entraîneur des Girondins de Bordeaux - Maxppp
Jocelyn Gourvennec, l'entraîneur des Girondins de Bordeaux © Maxppp - MaxPPP

Jocelyn Gourvennec : "L’agressivité, ce n'est pas une fois de temps en temps ou quand l'affiche est sympa"

L'entraîneur attend donc un effort dans ce domaine au moment de retrouver la pelouse du Matmut Atlantique où, tour à tour, Angers, Caen et Nancy sont venus grappiller des points. "L'agressivité, ce n'est pas une fois de temps en temps ou quand l'affiche est sympa. Un championnat se construit journée après journée et on doit être là dedans tout le temps. Alors après on peut être moins performant parfois mais ça c'est autre chose".

Un constat d'autant plus gênant que l'équipe avait, très tôt dans la saison, réussi à trouver un allant offensif qui s'est évaporé depuis. "Contre Saint-Etienne et Lyon, on a montré de quoi on était capable, rappelle le milieu de terrain argentin Valentin Vada. On n'est pas là pour faire des cadeaux. A domicile, il faut jouer, faire plaisir aux supporters et absolument gagner. On n'a pas le choix".

Valentin Vada sait que Bordeaux doit en faire plus - Maxppp
Valentin Vada sait que Bordeaux doit en faire plus © Maxppp - MaxPPP

Valentin Vada : "En début de saison, on a montré de quoi on était capable"

Face à un promu dijonnais plutôt joueur et qui court toujours après un premier succès en déplacement, Bordeaux a l'occasion de mettre des actes sur ses mots. Avant qu'il ne soit trop tard.