Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Girondins de Bordeaux - Yann Karamoh : "Je suis un joueur d'instinct"

jeudi 6 septembre 2018 à 13:16 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

Recruté dans les dernières du mercato, le jeune attaquant international prêté par l'Inter Milan, compte sur l'expérience acquise en série A pour se faire une place dans l'équipe girondine. Présentation.

Yann Karamoh pose pour la photo officielle au Haillan.
Yann Karamoh pose pour la photo officielle au Haillan. © Radio France - Arnaud Carré

Bordeaux, France

Courtisé par Saint-Etienne, c'est finalement à Bordeaux que Yann Karamoh a posé son bagage.  Pour un nouveau prêt, après celui d'une saison à l'Inter Milan où, confronté à une forte concurrence, il a finalement peu joué (18 matches, 1 but).

"J'ai appris beaucoup de choses au niveau tactique et technique, affirme le Francilien, ça s'est bien passé avec tout le monde à Milan même si je n'ai pas eu beaucoup de temps de jeu. Bordeaux est un club  qui joue beaucoup au ballon et comme ils sont qualifiés en coupe d'Europe, ça va donner plus de matches à l'équipe et donc à moi."

Yann Karamoh, ici entre Stéphane Martin et Eric Bédouet, portera le numéro 8. - Radio France
Yann Karamoh, ici entre Stéphane Martin et Eric Bédouet, portera le numéro 8. © Radio France - Arnaud Carré

L'attaquant polyvalent, qui a évolué aux trois postes de l'attaque,  revient en France pour tenter de relancer une carrière prometteuse débutée à Caen. Surclassé, membre de toutes les équipes de France depuis les U16 jusqu'aux Espoirs, Yann Karamoh avait fait ses premiers pas en Ligue 1 à 18 ans pour réaliser une saison remarquée (35 matches, 5 buts, 4 passes décisives). Une expérience en Ligue 1 sans suite immédiate puisque le joueur, désireux de découvrir l'univers d'un grand club, était allé au bras de fer avec ses dirigeants, refusant de prolonger son contrat.

Le couteau suisse de l'attaque bordelaise ?

Pour retrouver les pelouses du championnat de France, il va d'abord devoir se faire une place dans un secteur plutôt bien fourni (Briand, De Préville, Kalu, Kamano, Cornelius, Youssouf). "Je suis un joueur d'instinct, porté vers l'avant. Je n'ai pas de préférence, l'important c'est d'être sur le terrain. Après, ce qui compte, c'est le mouvement."

Eric Bedouet justifie le recrutement de ce joueur de complément. "C'est quelqu'un qui a des qualités de vitesse, de percussion, de dribble. Je pense que c'est bien d'avoir des jambes sur les côtés."

Peu bavard, l'ancien gamin du Racing Club de France a dix jours pour montrer à Ricardo qu'il peut être le couteau suisse de l'attaque girondine. Et pourquoi pas enfiler son nouveau maillot dès le 16 septembre face à Nîmes au Matmut Atlantique.