Football

Ligue 1 : Guingamp enfonce Nice

Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur samedi 14 mars 2015 à 7:00

Mathieu Bodmer (à gauche), de retour de blessure, a tout fait pour tirer son équipe vers le haut. En vain.
Mathieu Bodmer (à gauche), de retour de blessure, a tout fait pour tirer son équipe vers le haut. En vain. © MaxPPP

Dans le cadre de la 29e journée de Ligue 1, l'OGC Nice affrontait l'En Avant de Guingamp à l'Allianz Riviera. Un match à huis clos qui a tourné à l'avantage des visiteurs. Les Bretons l'ont emporté (2-1) et enfoncent un peu plus le Gym dans le championnat. La zone rouge revient vite derrière les hommes de Claude Puel qui n'ont plus gagné depuis sept matches (dont quatre défaites). Inquiétant !

Après un début d'année flamboyant, l'OGC Nice poursuit sa longue descente vers les abîmes de la Ligue 1. Pour l'instant, le (petit) matelas de cinq points d'avance sur la zone rouge permet au Gym (15e) d'avoir la tête encore au-dessus de l'eau. Mais jusqu'à quand ? Vendredi soir, face à Guingamp, les Aiglons ont proposé trop peu d'éléments pour y répondre.

Car la défaite du Gym face au Breton sur le score de 2 buts à 1, dans les conditions que l'on connaissait (huis clos total à l'Allianz Riviera), n'a en rien rassuré les observateurs, supporters, entraîneurs et dirigeants niçois. L'absence des spectateurs au stade a pénalisé les Azuréens . C'est un fait. Mais ils n'ont pas su en faire abstraction. Quelques joueurs ont bien essayé de mener la barque à bon port comme le capitaine Mathieu Bodmer ou le buteur Eric Bauthéac. En vain.

Les joueurs de Claude Puel n'ont plus gagné une rencontre de championnat depuis le 23 janvier. Pire, ils restent sur quatre défaites consécutives, n'engrangent plus de points, et glissent lentement vers la zone rouge. Une réaction est attendue (ça fait un mois qu'on l'attend !) Le déplacement, samedi prochain, chez le leader du championnat, l'Olympique Lyonnais, arrive peut-être... au pire moment.

Hommage à Camille Muffat

En marge de ce match de Ligue 1 entre Nice et Guingamp. L'ensemble des deux équipes ont observé une minute de silence en mémoire des huit français disparus , lundi dernier en Argentine. Parmi eux, trois athlètes de haut-niveau dont la nageuse niçoise Camille Muffat. Une banderole "RIP Camille " a été déployée dans l'habituelle tribune Populaire Sud, ainsi que son portrait.

Le milieu du Gym, Eric Bauthéac, buteur face aux Bretons a eu une pensée pour Camille Muffat , il a déposé face à la caméra un tee-shirt avec une photo du visage de la nageuse, son nom et celui des deux autres sportifs disparus : Florence Arthaud et Alexis Vastine.