Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Ligue 1 : résultats, classement, direct et calendrier

Ligue 1 - Honorat (Brest) : "Je suis plus libéré et pas revanchard contre Saint-Etienne"

-
Par , France Bleu Breizh Izel

La rencontre entre Brest et Saint-Etienne, ce samedi à 17h pour la 11e journée de Ligue 1, est un rendez-vous particulier pour Franck Honorat. L'ailier droit de 24 ans, arrivé cette année au Stade Brestois, monte en intensité après être passé par Saint-Etienne où il n'a pas vraiment eu sa chance.

Buteur pour la première fois de sa carrière en L1 contre Lorient, Franck Honorat se découvre à Brest des atouts supplémentaires
Buteur pour la première fois de sa carrière en L1 contre Lorient, Franck Honorat se découvre à Brest des atouts supplémentaires © Maxppp - Philippe Renault

Calme, posé, bien dans ses baskets, et plus sûr de lui dans le collectif brestois, Franck Honorat a répondu aux questions de France Bleu Breizh Izel avant le match entre le Stade Brestois et Saint-Etienne, ce samedi à 17h, pour la 11e journée de Ligue 1. L'ailier droit de 24 ans monte en régime avec les Ty Zefs après avoir eu besoin de temps pour s'acclimater. Il évoque sans amertume son départ de Saint-Etienne l'été dernier.

J'espère que la saison est lancée pour moi

France Bleu Breizh Izel : C'est le vrai Franck Honorat qu'on voit depuis deux matchs à Rennes et contre Lille ?

Franck Honorat : J'ai du m'adapter après être arrivé. Les deux premiers matchs ont été compliqués et puis j'ai eu une petite blessure. L'équipe a bien tourné ensuite, alors je me suis retrouvé sur le banc. Depuis deux matchs, je suis titulaire et ça s'est bien passé. Je vais essayer de continuer.

France Bleu Breizh Izel : Un temps d'adaptation nécessaire pour vous ?

Franck Honorat : Certains joueurs s'adaptent vite, d'autres mettent plus de temps. C'est mon cas. A Clermont, j'ai mis à peu près six mois. A Saint-Etienne aussi, j'ai commencé mes matchs en novembre. Ici, j'espère que la saison est lancée pour moi.

Au début, je pense qu'on s'était un peu mal compris avec l'entraîneur

France Bleu Breizh Izel : Comment l'expliquez-vous ?

Franck Honorat : Plusieurs choses changent. L'entraîneur, la philosophie de jeu, comment l'entraîneur veut jouer, comment les joueurs et l'équipe veulent jouer, etc. Ca se fait petit à petit et on se fond dans le moule. Pour moi, c'est passé. Je joue, je suis plus libéré. Quand on est à 100% et qu'on est libéré, on joue notre propre foot. C'est du bonheur et de la réussite.

France Bleu Breizh Izel : On vous voit revenir dans l'axe désormais, vous confirmez être mieux dans le jeu ?

Franck Honorat : C'est une demande du coach. Au début, je pense qu'on s'était un peu mal compris. Quand je rentrais dans l'axe, j'étais trop bas. Là, je suis plus haut, j'alterne, je vais à l'intérieur, à l'extérieur, je varie. J'essaye de m'adapter mais c'est nouveau pour moi de repiquer à l'intérieur. Petit à petit, je prends du plaisir et je vois que ça marche. Je vois que ça peut déstabiliser l'adversaire.

France Bleu Breizh Izel : Il y a des buts, aussi...

Franck Honorat : Oui, c'était rare (rires) ! Mon premier à Brest et en Ligue 1, c'était contre Lorient. Et puis il y a eu Rennes après. Je savais pouvoir faire des passes décisives, pas forcément marquer. Ca s'ajoute, c'est bien. Faire des passes décisives ou marquer, pour moi c'est pareil. Pour l'équipe, marquer un but donne plus de bonheur. Mais, pour moi, les deux sont les mêmes pour le bien du collectif et de l'équipe.

Ca ne sera pas un match comme les autres, mais je n'ai pas d'amertume

France Bleu Breizh Izel : Saint-Etienne en face ce samedi, ça fait quoi ?

Franck Honorat : Franchement, et je le dis parce qu'on m'a beaucoup posé la question, je ne suis pas revanchard. Bon, ça ne sera pas un match comme les autres, mais je n'ai pas d'amertume. J'ai pris du plaisir et de l'expérience avec des grands joueurs qui ont eu une belle carrière. J'ai beaucoup appris auprès d'eux et du coach, je les remercie. Mais, samedi, que le meilleur gagne !

France Bleu Breizh Izel : Après Lille, il faut confirmer ?

Franck Honorat : Notre début de saison est mitigé. On perd, on gagne, on perd, on gagne, etc. Si on fait des matchs comme contre Lille, on se dit qu'on va facilement se maintenir. Mais, il faut réussir à faire les mêmes matchs que face à Lille. Ce qui nous manque, c'est la régularité et les petites sautes de concentration. Cela dit, il y a eu pas mal de recrues et il faut que les automatismes se mettent en route. Petit à petit, ça prend forme.

Hérelle forfait, Brassier dans le groupe

Comme pressenti, la défense centrale grince pour cette rencontre. En plus de Brendan Chardonnet suspendu, Christophe Hérelle déclare finalement forfait insuffisamment remis de se blessure au mollet. En revanche, Lilian Brassier pourrait bien fêter sa première titularisation en Ligue 1. En délicatesse avec un adducteur cette semaine, il figure dans le groupe brestois retenu par Olivier Dall'Oglio. Il devrait accompagner le capitaine Jean-Kevin Duverne pour former la charnière des Ty Zefs ce samedi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess