Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020 - 2021 du Stade de Reims

Ligue 1 (J10) | Le Stade de Reims et Lens se neutralisent à l'issue d'un scénario follement improbable (4-4)

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Sans public, Lensois et Rémois ont offert une partie au scénario dingue. Le stade de Reims et Lens ont fait mach nul 4 partout ce dimanche. Inexistants en première période, les Marnais ont réagi après la pause, pour s'offrir une avance confortable, avant de craquer dans les dernières secondes.

Boulaye Dia, meilleur buteur de Ligue 1 mais déçu du résultat final du match à Lens (archives)
Boulaye Dia, meilleur buteur de Ligue 1 mais déçu du résultat final du match à Lens (archives) © Maxppp - Maxppp

Voilà un match nul qui pourrait avoir un goût de défaite tant le scénario est cruel pour les Rémois. Le stade de Reims a fait match nul 4 partout face à Lens, ce dimanche 8 novembre lors de la 10e journée de Ligue 1. Les Rémoins qui avaient pourtant une confortable avance, se sont écroulés dans les dernières secondes. Il sont 16e au classement.

Un coup du sort

Malmenés pendant 45 minutes par des Lensois entreprenants à défaut d'être géniaux, les Rémois, incapables de sortir proprement le ballon, étaient logiquement en retard au tableau d'affichage à la pause. Un seul but avant que la rencontre ne s'emballe. Dès le retour des vestiaires, Mathieu Cafaro profite d'un long ballon renvoyé par Predrag Rajkovic pour s'en aller battre Jean-Louis Leca et égaliser. Il ne faut pas cinq minutes pour que Boulaye Dia ne l'imite et donne l'avantage aux siens. 

Il faut un coup du sort à un quart d'heure de la fin pour permettre aux Lensois d'égaliser. Sur un centre anodin, Thomas Foket, malheureux autant que maladroit trompe son propre gardien tandis qu'il est tout seul à la réception de la balle. Tout est à refaire.

A peine le temps d'expliquer ce geste, que les Lensois subissaient aussi le même sort. Après un une-deux entre Boulaye Dia et El Bilal Touré, le premier voit sa dernière passe contrée par Facundo Medina. La trajectoire du ballon prend Jean-Louis Leca à contre-pied, de quoi redonner l'avantage aux Rémois. Déchaîné, Boulaye Dia se prend alors à dribbler toute la défense nordiste puis le gardien pour pousser le ballon dans le but vide et devenir le meilleur buteur de Ligue 1 (8 buts). 

Scénario cruel pour Reims

Avec deux buts d'avance à moins de dix minutes de la fin, les affaires semblaient faites. C'était sans compter la détermination lensoise. Cumulée au relâchement marnais, elle offre une fin de match incroyable où par deux fois à l'entame des arrêts de jeu, Florian Sotoca parvient à marquer de la tête. Deux buts en deux minutes, et une désillusion qui aurait pu se transformer en cauchemar si Thomas Léonard n'était pas revenu sur son intention de siffler un penalty lensois sur la dernière action. 

Un scénario fou qui permet tout de même aux Rémois de prendre un point au classement. Il ne doit pas cacher les carences défensives qui n'est plus si hermétique que l'an passé.

.
. -

A Lens (stade Bollaert), Lens et le Stade de Reims font match 4-4

  • Mi-temps : 1-0
  • Arbitre : Mr Thomas Léonard
  • Pelouse : correcte
  • Buts - Banza (21e), Foket (77e csc), Sotoca (90e, 91e) pour Lens ; Cafaro (47e), Dia (54e, 81e), Medina (79e, csc) pour Reims
  • Avertissements : aux Lensois Facundo Medina (15e), Tony Mauricio (18e)et Loïc Bade (76e) ; au Rémois Wout Faes (46e).
  • Lens : Leca - Medina, Bade, Fortes (Pereira, 73e), Boura (Sylla, 63e), Clauss, Mauricio (Fofana, 63e), Doucouré, Kakuta (Jean, 82e), Banza (Kalimuendo, 73e), Sotoca. Entr. : Franck Haise
  • Reims : Rajkovic – Foket, Abdelhamid, Faes, Doucouré – Munetsi, Berisha, Cafaro (Cassama, 69e), Mbuku (Doumbia, 46e), Dia (Kutesa, 86e), Sierhuis (Touré, 63e). Entr. : David Guion
.
. -
.
. -

à venir

.
. -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess