Football

Ligue 1 (J10) : Reims ne méritait pas mieux

Par Martin Bourdin, France Bleu Champagne-Ardenne samedi 17 octobre 2015 à 15:16 Mis à jour le samedi 17 octobre 2015 à 15:18

Pricne Oniangué a dû dépanné en défense centrale après la blessure de Fofana
Pricne Oniangué a dû dépanné en défense centrale après la blessure de Fofana © Maxppp - Stéphane Geufroi

Le Stade de Reims s’est incliné face à Caen lors de la 10e journée de Ligue 1 (0-1). Une défaite, la première cette saison à domicile, plutôt logique tant les Rémois se sont montrés brouillon dans l’utilisation du ballon.

Les Rémois étaient prévenus : le Stade Malherbe de Caen, cette saison, est le roi des attaques rapides. Quand Andy Delort est parti à la limite du hors-jeu, couvert par Oménuké Mfulu, pour filer au but, fixer Johny Placide et servir sur un plateau Julien Féret, ils n’ont donc pas dû être très surpris.

Ce but, le seul de la partie, est venu récompenser l’équipe qui, à défaut d’être la plus entreprenante, s’était montré la plus dangereuse. Car sans un Placide miraculeux sur sa ligne par deux fois sur des têtes de Rodelin (2e) et Yahia (25e), repoussée avec l’aide du poteau, le score aurait pu être beaucoup plus lourd.

Certes, les Rémois ont affiché le même état d’esprit, la même volonté que depuis le début de saison. Seulement, les bonnes intentions n’ont été que trop rarement suivies d’effet sur le terrain. Le danger n’est quasiment jamais venu devant les buts d’un Rémy Vercoutre beaucoup trop tranquille.

Pas de panique !

Frédéric Bulot, positionné en soutien de Grejohn Kyei, a beaucoup tenté. Il a été à l’origine de quelques beaux enchaînements en milieu de première période mais beaucoup trop difficile à trouver par la suite. En deuxième période, la paire Devaux-Peuget placée devant la défense a pris l’eau, que ce soit défensivement ou dans l’utilisation du ballon.

Malgré un match finalement assez pauvre donc, il n’y a pas vraiment matière à paniquer côté rémois. Jaba Kankava et Hamari Traoré, tout deux suspendus, ont beaucoup manqué. Mohamed Fofana, sorti sur blessure au bout de trois minutes de jeu, a forcé Olivier Guégan a bricoler en repositionnant Prince Oniangué en défense centrale. Surtout, les équipes du bas de tableau, Toulouse, Troyes et le Gazélec, ont également perdu et ne reprennent donc rien aux Rémois.

Alors oui, Reims reste sur deux défaites en deux matchs, avec des contenus pas forcément très bons. « Mais si on garde le même état d’esprit, ça va payer », notait Olivier Guégan à la fin de la rencontre. Et l’effectif rémois devrait être un peu plus étoffé pour la réception, la deuxième en deux matchs, de Monaco, dimanche prochain.

LA FEUILLE DE MATCH

But : Féret (74e) pour Caen.

Avertissements : Kyei (12e), Mfulu (20e) pour Reims ; Leborgne (24e), Appiah (53e), Al. Yahia (67e) pour Caen.

Reims : Placide - Mfulu, Tacalfred (cap), Fofana (Peuget, 5e), Signorino - Fortes (Diego, 82e), A. Devaux, Bulot, Oniangue, de Preville – Kyei (Siebatcheu, 77e). Entraîneur: Olivier Guégan

Caen: Vercoutre - Leborgne (Raineau, 46e), Al. Yahia, Da Silva, Appiah - Seube, Adeoti (Louis, 90e), Féret (cap) - Rodelin, Delort, Bessat. Entraîneur: Patrice Garande

SUIVEZ LA RENCONTRE EN DIRECT A PARTIR DE 19H30