Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020 - 2021 du Stade de Reims

Ligue 1 (J11) | Le Stade de Reims tombe dans le piège nîmois (0-1) et se met en danger au classement

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

A huis-clos ce dimanche à Reims, le Stade de Reims a longtemps dominé des Nîmois bien regroupés. Punis en deuxième mi-temps sur penalty, les Rémois ont touché deux fois les montants en fin de match, sans marquer. Une défaite lors de cette 11e journée de L1 qui pousse le club en 17e position.

Face à Nîmes, Marshall Munetsi et le Stade de Reims sont tombés dans un piège pourtant prévisible
Face à Nîmes, Marshall Munetsi et le Stade de Reims sont tombés dans un piège pourtant prévisible © Maxppp - Maxppp

Dominer n'est pas marquer. Une fois de plus, le Stade de Reims l'a appris à ses dépends. Après trois matchs sans défaite, les Rouge et Blanc ont déjà mis fin à une série positive en s'inclinant à nouveau à domicile face à Nîmes. La faute à une réaction trop tardive après l'ouverture du score nîmoise, sur penalty juste après l'heure de jeu. Avant ça pourtant, les protégés de David Guion, sans pour autant se montrer très dangereux, campaient dans le camp gardois. Très vite, Mathieu Cafaro s'essayait de loin mais la frappe manquait de puissance pour tromper Baptiste Reynet. Ce dernier devait aussi intervenir sur un joli centre de Valon Berisha à destination de Kaj Sierhuis. En fin de période, Boulaye Dia s'essayait également par deux fois sans tromper la vigilance du gardien nîmois.

Finalement, le plan de jeu nîmois aura parfaitement porté ses fruits. Bien en place défensivement, les Nîmois ont courbé l'échine sans craquer. Mieux, ils se sont ragaillardis après la pause, jusqu'à provoquer un penalty concédé par le jeune Thibault De Smet. Yevhann Diouf n'y pourra rien. Menés, les Rémois réagissent. Mais El Bilal Touré, bien servi par Moussa Doumbia ne parvient pas non plus à tromper la muraille Reynet. Les dix dernières minutes offrent une attaque-défense stériles des Rémois. El Bilal Touré ni Arber Zeneli trouvaient la transversale tandis que Yunis Abdelhamid faisait lui aussi chauffer les mains du gardien adverse. La réaction rémoise aura finalement été trop tardive, le caractère pas assez marqué. En s'inclinant contre Nîmes, le Stade de Reims réalise une bien mauvaise opération qui le replonge vers le bas du classement. 17e, les Rémois tenteront de réagir dès dimanche prochaine à Lyon, dauphin du Paris SG.

.
. -

A Reims (stade Delaune), Nîmes bat le Stade de Reims 1-0

  • Mi-temps : 0-0
  • Arbitre : Mr Jérémy Stinat
  • Pelouse : correcte
  • But - Ripart (62e, sp) pour Nîmes
  • Avertissements - aux Rémois Kaj Sierhuis (19e), Marshall Munetsi (47e) et Valon Berisha (82e) ; au Nîmois Renaud Ripart (34e)
  • Reims : Diouf – Foket, Maresic, Abdelhamid, De Smet (Konan, 67e) – Munetsi, Berisha, Cafaro (Zeneli, 78e), Mbuku (Touré, 58e), Dia, Sierhuis (Doumbia, 58e). Entr. : David Guion
  • Nîmes : Reynet - Paquiez, Martinez, Landre, Burner, Ahlinvi, Cubas, Fomba, Ferhat, Ripart, Koné (Denkey 55e puis Aribi, 80e) .Entr. : Jérôme Arpinon
.
. -
.
. -
.
. -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess