Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 (J14) : Reims, de plus en plus fragile

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le Stade de Reims s’est incliné pour la sixième fois consécutive en Ligue sur la pelouse de la Montpellier (1-3), lors de la 14e journée de Ligue 1. Une défaite de plus qui a encore une fois démontré les fragilités de l’équipe rémoise actuellement.

Hamari Traoré la tête baissée, le Stade de Reims a encore perdu à Montpelier
Hamari Traoré la tête baissée, le Stade de Reims a encore perdu à Montpelier © Maxppp - Richard De Hullessen

Sonné, les yeux dans le vague, Diego Rigonato est rentré aux vestiaires en donnant l’impression de ne comprendre ce qu’il se passait. Pour la sixième fois consécutive en Ligue 1, lui et ses coéquipiers ont terminé un match sans prendre le moindre point. Six défaites de suite en 14 journées, ça commence à faire très lourd ! Et plus les matchs passent, moins la solution aux maux rémois paraît évidente.

A Montpellier, le Stade de Reims avait toutes les caractéristiques d’une équipe en plein doute, incapable de prendre le jeu à son compte, même après l’ouverture du score précoce d’Anthony Weber (1-0, 12e). Trop fébriles, trop fragiles, les Rémois ont sombré. En donnant trois buts à des Montpelliérains qui n’en demandaient pas tant.

Reims n'a pas su réagir

Olivier Guégan avait pourtant prévenu ses joueurs : Montpellier marque beaucoup sur coup-de-pied arrêtés. Pourtant, Yatabaré en première période puis Dabo en seconde ont été laissé seuls dans les six mètres d’Agassa sur des corners de Boudebouz. Agassa, abandonné aussi sur le but de Camara, qui profitait d’une déviation mal inspirée de Kankava pour trouver le chemin des buts.

Comme à Saint-Etienne, comme face à Ajaccio, Reims n’a pas su trouvé les ressources pour réagir. Cette fragilité ne s’est pas fait sentir qu’en défense. Reims ne s’est procuré aucune occasion dans le jeu. La seule alerte sur le but montpelliérain fut ce coup-franc de Diego sur la barre.

Tout un collectif grippé

Au milieu de terrain, Olivier Guégan n’a pas encore trouvé la formule lui permettant de transformer les ballons récupérés en munitions offensives. A Montpellier encore, Reims a très peu touché ses joueurs offensifs. Et quand ils l’étaient, Ngog, Siébatcheu et Diego faisaient de mauvais choix.

Aujourd’hui, c’est toute une équipe, tout un collectif qui semble grippé. Le manque de confiance transparaît dans chaque ligne et, malgré deux semaines de trêve pour travailler, personne, ni le staff technique ni les joueurs, ne semblent avoir de solution pour renverser la vapeur.

LA FEUILLE DE MATCH

Buts : Yatabaré (21e), S. Camara (69e) et Dabo (84e) pour Montpellier ; Weber (12e) pour Reims.

Avertissements : Dabo (22e), Roussillon (49e), Bensebaini (77e) pour Montpellier ; Signorino (26e), Mfulu (36e) pour Reims.

Montpellier : Pionnier - Bensebaini, Hilton (cap), Congré, W. Rémy - Ninga, Dabo, Boudebouz (Deplagne, 86e), Martin, Roussillon (Sanson, 73e) - Yatabaré (S. Camara, 59e). Entraîneur : Rolland Courbis.

Reims : Agassa - Traore, Mandi (cap), Weber, Signorino - A. Devaux (Fortes, 73e), Kankava, Mfulu (Rodriguez, 60e) - Siebatcheu, Ngog (de Preville, 66e), Diego. Entraîneur : Olivier Guégan.

SUIVEZ LA RENCONTRE EN DIRECT A PARTIR DE 19H30

Choix de la station

À venir dansDanssecondess