Sports

Ligue 1 (J15) : Caen s'écroule et relance Lille (4-2)

Par Boris Letondeur, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) mardi 29 novembre 2016 à 21:21

Guilbert a souvent été contré par Obbadi et Amadou, Caen a sombré à Lille.
Guilbert a souvent été contré par Obbadi et Amadou, Caen a sombré à Lille. © Maxppp - Daniel Fouray

Sur un gazon maudit où il ne s'est plus imposé depuis 26 ans, le Stade Malherbe a encore sombré face à Lille (4-2). Caen n'a toujours pas gagné à l'extérieur cette saison et voit son adversaire du soir le doubler au classement. Le SMC est provisoirement 16ème en attendant les matchs de mercredi.

Encore une entame catastrophique. On pensait le problème réglé, visiblement non. Caen a encore encaissé deux buts dans la première demi-heure, par Eder (13') et Sliti (24'). Le capitaine Julien Féret a empêché le drakkar de sombrer en sauvant un ballon sur sa ligne après une mauvaise sortie de Reulet, puis en réduisant la marque sur le seul tir cadré de la première période (31').

A la reprise, Rony Lopes manque le but du KO en contre (48'). On pense alors que le vent a tourné, mais non. Sur le premier corner malherbiste de la partie, et après un cafouillage, Nicolas Seube envoie sa reprise à bout portant sur la barre transversale (61').

Caen sombre en deux minutes

Surtout que dans la foulée, Lille tue le match en deux minutes. Tout d'abord par Nicolas De Préville en contre (64'), puis par Rony Lopes après un centre mal dégagé par Bessat (65'). Devant la terrible déconvenue de ses troupes modifiées - cinq changements par rapport au match contre Guingamp - Patrice Garande fait entrer Karamoh et Rodelin. Ce dernier parvient à réduire la marque en fin de match, pour les statistiques (84').

Caen perd bien plus qu'un match dans le Nord. Il relance une équipe lilloise qui n'avait plus marqué depuis quatre rencontres et qui le double au classement. Désormais 16ème, le SMC attend avec frissons les matchs de Nantes, Bastia et Nancy. En cas de triple victoire (scenario toutefois peu probable), les Caennais se retrouveraient dans la zone rouge.

Heureusement, dans sa déception, les Malherbistes n'auront pas le temps de gamberger, ils rejouent dès vendredi contre Dijon, un autre concurrent au maintien.

Les Réactions

"Il n'y avait pas l'énergie et la détermination que l'on pouvait attendre pour cette rencontre. Je viens de le dire aux joueurs. Ce qui m'embête un peu, sans être désobligeants, perdre 4-2 contre cette équipe là, ça augure des matchs très difficiles parce que des équipes plus forte que ce Lille là, on v en affronter. Il y avait une détermination à Lille qu'il n'y avait pas à Caen. Quand bien même on aurait la réussite, cela n'explique pas le manque de motivation. Vous dire que je suis serein pourrait se traduire comme de l'inconscience de ma part, vous dire que je suis inquiet, je sais que cette équipe peut faire des prestations bien meilleures que ce soir. Ce dont je suis sûr, c'est que cette saison va être très difficile, si on se ressaisit, on doit pouvoir s'en sortir". Jean-François Fortin, président du SM Caen

"Ce qu'on a fait ce soir, c'est insupportable. Il nous a manqué de tout et je ne comprends pas pourquoi et ça commence à m'agacer fortement. Je ne peux pas comprendre dans la situation où on est, que les joueurs aient aussi peu d'envie, perdent le match en vingt minutes. Parce que la compétition génère d'autres choses et je sais qu'ils vont être là vendredi, mais pourquoi ce soir on n'est pas là ? Après vous avez le droit de me parler du système, de me dire que je ne suis pas un bon entraineur, je veux bien l'accepter mais tout ce que j'ai besoin c'est que les joueurs courent... et ils ne le font pas. Ce qu'il nous manque, ça ne s'achète pas. On est en danger et les joueurs ne s'en rendent pas compte". Patrice Garande, entraineur du SM Caen

"On en prend 4 en tant que défenseur ça fait mal. On sentait qu'il y avait de la place mais on n'était pas dedans. On a perdu beaucoup de duels, de deuxièmes ballons, ils ont eu les contres... On peut perdre des matchs mais pas comme ça". Syam Ben Youssef, défenseur du SM Caen

Partager sur :