Football

Ligue 1 (J2) : défaite logique mais frustrante de Caen à Lyon (2-0)

Par Boris Letondeur, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) vendredi 19 août 2016 à 22:52

Patrice Garande peut être songeur. Caen aurait pu repartir avec un point de Lyon.
Patrice Garande peut être songeur. Caen aurait pu repartir avec un point de Lyon. © Maxppp - Stéphane Geufroi

Le Stade Malherbe de Caen s'est incliné contre l'Olympique Lyonnais au Parc OL en ouverture de la deuxième journée de Ligue 1 (2-0). Un résultat logique tant les locaux ont dominé en première période, mais aussi frustrante car les Caennais ont touché la barre et relevé la tête dans le deuxième acte.

Les joueurs du Stade Malherbe de Caen rentrent sûrement de Lyon avec des regrets. Si leur défaite est, somme toute, assez logique au vu de l'ensemble de la rencontre, ils peuvent regretter leur manque de précision aux abords du but d'Anthony Lopes. Surtout, Caen n'a cédé que sur deux pénalties d'Alexandre Lacazette (31' et 95').

Lyon tambour battant

Dans le rythme du premier Ahou de l'année des Bad Gones, les Lyonnais entament le match sur les chapeaux de roue. Très vite ils asphyxient les Caennais qui ont beaucoup de mal à sortir de leurs 30 derniers mètres. Alaeddine Yahia frôle la correctionnelle par deux fois dans la même action (17'). Dans la surface, il ceinture Alexandre Lacazette en le tirant par le maillot, le déséquilibre au moment de son tir, puis contre avec le bras un tir de Corentin Tolisso. L'arbitre M. Millot ne bronche pas.

Partie remise. A la demi-heure de jeu, après une demi-douzaine de corners pour les locaux, Ivan Santini stoppe de la main une tête de Corentin Tolisso. Cette fois, le point de pénalty est désigné. Alexandre Lacazette prend Rémy Vercoutre à contrepied pour l'ouverture du score (1-0, 31'). A la pause, Caen n'a pas frappé au but une seule fois. Lyon mène logiquement.

Le lion s'endort, les léopards se réveillent

La deuxième période se joue sur un rythme bien plus tranquille. Lyon semble vouloir gérer mais s'expose aux contres normands. Sur une passe lumineuse de Julien Féret, Yann Karamoh, titularisé pour la première fois en ligue 1, s'échappe sur le côté droit. Le jeune attaquant de 18 ans mystifie la recrue polonaise Maciej Rybus avant d'envoyer sa lourde frappe sur la barre transversale d'Anthony Lopes (48').

Le temps fort de Caen est contrarié par la sortie de ses deux arrières latéraux. Longtemps blessé l'an dernier, Manu Imorou reçoit une béquille. Par précaution, Vincent Bessat le remplace (53'). Averti en première période et à la limite de l’expulsion, Mouhamadou Dabo est remplacé par peur du rouge par Romain Genevois (57'). Les Lyonnais réagissent par plusieurs tirs des 20 mètres mais Rémy Vercoutre veille (66', 67' et 77').

Savoir finir

Dans les dernières minutes, Steed Malbranque, entré en jeu à la place de Jonathan Delaplace, oblige Anthony Lopes à un bel arrêt des poings (87'). C'est ensuite au tour d'Ivan Santini, mais sa volée passe de peu à côté de la lucarne lyonnaise (93'). Alors qu'on joue la cinquième et supposée dernière minute des arrêts de jeu, Jordan Ferri pénètre dans la surface et profite d'un mouvement de pied de Syam Ben Youssef pour simuler une faute. M. Millot tombe dans le panneau.

Alexandre Lacazette ne se fait pas prier et inscrit en force son deuxième pénalty de la soirée, son cinquième but de la saison après seulement deux matchs. De leur côté, les Caennais peuvent avoir des regrets, et la frustration de ne pas avoir été assez "tueur" dans la zone de vérité. Il en reste que les hommes de Patrice Garande ont livré un match solide dans le jeu, et n'ont cédé que sur deux pénalties. Le SMC n'est pas encore tout à fait prêt à challenger les cadors de Ligue 1 mais il s'incline déjà moins lourdement que lors des deux dernières saisons. On pourra certainement tirer plus d'enseignements samedi prochain après le match contre Bastia.

Les Réactions

"On a mal pris ce match. Il fallait qu'on ait plus confiance en nous. En deuxième mi-temps, c'était mieux. On avait le niveau. Il n'y avait pas pénalty, c'est lui (Jordan Ferri) qui me marche sur le pied et il tombe". Syam Ben Youssef, défenseur du SM Caen

"On est assez déçus compte tenu de la deuxième mi-temps. En première mi-temps, on aurait pu mieux utiliser le ballon. Et puis on n'a pas été assez efficace et contre une équipe comme ça, ça ne pardonne pas". Jonathan Delaplace, milieu de terrain du SM Caen

"On a senti un peu de crainte de notre part en première mi-temps, dans l'utilisation du ballon ça na pas été ça mais ça a été mieux en deuxième mi-temps. Lyon fait un bon match et a été réaliste. C'est frustrant mais il ne faut pas baisser la tête, il y a eu beaucoup de bonne chose en deuxième mi-temps". Vincent Bessat