Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% DFCO

Ligue 1 (J22) - Le DFCO à Lille, pour que "se dire les choses" porte ses fruits

-
Par , France Bleu Bourgogne

Après la défaite à Lorient, au DFCO, on s'est "dit les choses". Quelles sont ces mystérieuses "choses" ? Seront-elles efficaces pour aller chercher un résultat à Lille, co-leader de Ligue 1, dimanche 31 janvier 2021?

Au match aller en décembre, le DFCO s'était incliné 2-0
Au match aller en décembre, le DFCO s'était incliné 2-0 © Maxppp - PHOTOPQR/LE BIEN PUBLIC/MAXPPP

Le DFCO dans le Nord pour retrouver la frite. Quatre jours après la défaite à Lorient (3-2), d'autant plus cruelle par son scénario, les "Rouges" se déplacent sur la pelouse du LOSC, dimanche 31 janvier 2021. Coup d'envoi de cette 22e journée à 17h. Un "match des extrêmes" entre les Dijonnais, 18èmes et les Dogues, 2èmes du championnat - à égalité de point avec le PSG, leader. Rencontre à vivre commentée en intégralité sur France Bleu Bourgogne, avec un avant-match dés 16h45. 

"On s'est dit les choses", ça veut dire quoi ? 

Dans le monde du football, il y a des expressions qui reviennent souvent. "On prend les matchs les uns après les autres". "L'important c'est les trois points"'. Après une défaite, on entend souvent : "on va se dire les choses". Le déplacement en Bretagne n'y a pas échappé. Mais d'abord, comment se dit-on les "choses" ? Concrètement, au DFCO, une réunion a eu lieu entre les joueurs et le staff au retour de Bretagne. "C'était une discussion, un échange, une remise en question, détaille le coach dijonnais David Linarès. Cela s'est passé de manière collective, ces derniers temps on était plus sur des entretiens individuels pour faire passer un message"

EXPLICATIONS - "On s'est dit les choses", ça veut dire quoi ?

Alors à quoi correspondent ces "choses", abordées dans la réunion de cette fin de semaine ? Il faut relancer plusieurs fois l'attaquant Roger Assalé pour qu'il dévoile certains des très bien gardés "secrets du vestiaire". "La plupart du temps c'est surtout sur le mental, explique-t-il. L'entraîneur a dit ce qu'il pensait de nous, ce qu'il pensait du groupe, ce dont il a besoin également. Sur le terrain c'est surtout sur notre capacité à bien défendre". On n'en saura pas davantage sur ces "choses" que les footballeurs se disent pour se remettre en selle après un revers. Espérons simplement que la formule fonctionnera face à Lille dimanche. 

Lille, "l'adversaire qui m'a fait la meilleure impression sur la phase aller"

Il y a comme une impression de déjà-vu avant d'affronter Lille. Et pour cause, le match aller a eu lieu il y a à peine un peu plus d'un mois. Les Dijonnais s'étaient inclinés 2-0 au Stade Gaston Gérard. "On peut s’appuyer sur ce qu'on a vécu récemment, les joueurs l'ont aussi dans la tête, avance David Linarès. C'est l'adversaire qui m'a fait la meilleure impression sur la phase aller. Ils sont chez eux, ils reçoivent une équipe qui se bat pour le maintien, il faudra qu'on hausse notre niveau de concentration, d'état d'esprit et de qualité technique"

Quelles chances pour le DFCO face à Lille ?

À moins que ce ne soit une stratégie de communication pour tromper l'adversaire, ne vous attendez pas à voir le DFCO se ruer à l'attaque dimanche au Stade Pierre Mauroy. Le maître-mot du coach Linarès ? "Retrouver la solidité défensive". Le Jurassien veut s'appuyer sur ce "bloc équipe qui a fait notre force ces derniers temps, et pourquoi pas exploiter la qualité de nos attaquants sur quelques coups"

Confiance maintenue pour Racioppi 

Depuis plusieurs semaines, le "Chat helvète" Anthony Racioppi était impérial dans sa cage. Le DFCO peut le remercier pour les points pris face à Nantes, Reims ou Marseille. Contre Lorient, après plusieurs arrêts décisifs au cours du match, son placement et sa prise de balle sur le troisième et dernier but concédé peuvent être pointés du doigt. Pour autant, David Linarès compte bien renouveler sa confiance à son jeune gardien de but : "Je n'ai aucun doute sur la capacité d'Anthony de se relever de ce qui est arrivé. Cela peut être apprécié comme une erreur individuelle, mais sur cette action il y a trois ou quatre Lorientais qui sont sur la ligne de but pour marquer, donc il y a le comportement défensif aussi. Pour moi c'est une erreur collective avant tout"

David Linarès maintient sa confiance à Anthony Racioppi

Choix de la station

À venir dansDanssecondess