Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 (J22) | Le Stade de Reims se relance avec réussite à Angers (4-1) et retrouve le top 10 de Ligue 1

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Démarrée de la pire des façons, la rencontre à Angers a finalement souri au Stade de Reims. Les évolutions tactiques de David Guion ont finalement été payants. Moreto Cassama et El Bilal Touré se sont illustrés. Boulaye Dia a marqué et la défense a retrouvé ses standards. Reims a retrouvé le sourire

La satisfaction de David Guion après la victoire des siens samedi soir à Angers 4-1
La satisfaction de David Guion après la victoire des siens samedi soir à Angers 4-1 © Maxppp - Maxppp

Il aura fallu un penalty pour débloquer le Stade de Reims. Il aura surtout fallu l'audace du tout jeune El Bilal Touré, qui pour sa première titularisation en Ligue 1, sonnait la révolte après une première demi-heure indigeste des Rémois. A l'image de sa prestation contre Metz la semaine passée, le Stade de Reims était vite mis sur le reculoir, et craquait bien tôt dans la rencontre. Une passivité défensive vite exploitée par Rachid Alioui qui trompait à bout portant Predrag Rajkovic, en étant le seul à suivre une frappe contrée de Fulgini. Dès lors, Angers gère et Reims, apathique, tente de se remettre maladroitement du coup dur. 35 minutes proche du néant puis une éclaircie d'El Bilal Touré. A la réception d'un centre, le Malien tente une frappe osée, contrée par Pierrick Capelle, de la main. A 18 ans, le jeune attaquant se montre d'une sérénité impressionnante pour égaliser, prenant à contre-pied Ludovic Butelle.

Dès lors, les Rémois se montrent plus fringants. Un renouveau confirmé au retour des vestiaires. Emmenés par un Moreto Cassama inspiré, les Rémois s'offrent plus de possibilité. Mais c'est à nouveau sur coup de pied arrêté que la partie va basculer. Tiré jusque là par Xavier Chavalerin, précieux dans le jeu, un corner est cette fois frappé par Moreto Cassama. Son offrande trouve la tête victorieuse de Yunis Abdelhamid pour donner de l'avance au Stade de Reims. De quoi inverser la physionomie de la première demi-heure. Mieux, sur un nouveau coup-franc excentré de Cassama, Baptiste Santamaria trompe son gardien de la tête. Angers n'y est plus. Et sur la relance qui suit, les locaux perdent bêtement un ballon vite exploité par Boulaye Dia. Tout frais, l'attaquant rémois file au but et offre le 4e but aux siens. Euphoriques, les Rémois auraient pu scorer encore par Nathanaël Mbuku. Qu'importe, David Guion et ses hommes se contenteront d'une large victoire, la première en 2020 qui rassure malgré un premier tiers de match bien fade. A confirmer dès mercredi contre Nice.

. - Aucun(e)
. -

A Angers (Stade Raymond Kopa), le Stade de Reims bat Angers 4-1

  • Mi-temps : 1-1
  • Spectateurs
  • Arbitre : M. Amaury Delerue
  • Pelouse : bonne
  • Buts : Alioui (7e) pour Angers ; Touré (38e, sp), Abdelhamid (62e), Santamaria (74e, csc), Dia (75e) pour Reims
  • Avertissements - à l'Angevin Pierrick Capelle (36e) ; aux Rémois Moreto Cassama (27e), El Bilal Touré (53e)
  • Angers : Butelle - Capelle, Thomas, Traoré (cap), Manceau, Santamaria, Mangani (Bamba, 77e), Fulgini, Pereira Large, Thioub (Ninga, 67e), Alioui (Bahoken, 66e). Entr. : Stéphane Moulin 
  • Reims : Rajkovic – Konan, Abdelhamid, Disasi, Foket – Romao, Chavalerin, Cassama – Doumbia (Kamara, 74e), Mbuku (Dingomé, 82e), Touré (Dia, 58e). Entr. : David Guion
. - Aucun(e)
. -
. - Aucun(e)
. -
. - Aucun(e)
. -
. - Aucun(e)
. -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu