Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 (J23) | Le Stade de Reims fait chavirer Delaune en battant l'Olympique de Marseille (2-1)

dimanche 3 février 2019 à 1:12 Par Julien Lampin et Alexandre Audabram, France Bleu Champagne-Ardenne

Fort de ses valeurs traditionnelles de solidarité et de combativité, le Stade de Reims a offert une belle soirée à un stade Delaune conquis. Il aura fallu jongler entre audace et solidité pour prendre le meilleur sur des Marseillais longtemps apathiques mais qui auraient pu revenir à la fin.

La joie des joueurs rémois après la victoire face à l'Olympique de Marseille.
La joie des joueurs rémois après la victoire face à l'Olympique de Marseille. © AFP - AFP

Reims, France

C'était un match de gala comme Delaune les aime. Un adversaire populaire, de l'intensité, du suspens, et à la fin, une victoire importante de Rémois en pleine confiance. Face à un OM déjà en crise, Reims peine pourtant à entrer dans son match. Le pressing olympien gêne la relance locale et Edouard Mendy doit déjà s'employer pour éviter Mario Balotelli, titulaire, de s'exprimer. Il faut dix minutes pour que les rouge et blanc prennent la mesure de son adversaire. Il faut surtout une occasion pour plonger un peu plus Marseille dans le désarroi. Un numéro de Mathieu Cafaro, permet de trouver Tristan Dingomé en retrait. Dos au but le milieu rémois se retourne et enroule une frappe qui se loge dans la lucarne de Mandanda (21e).

Reims est alors transfiguré. Libérés, les protégés de David Guion sont en avance dans les duels et profitent des espaces dans les intervalles pour porter encore le danger devant les buts marseillais. Edouard Mendy, lui reste infranchissable, face à Gustavo avant la pause, ou Balotelli sur coup-franc, et Strootman (66e). Apathiques, sans solutions, les Marseillais s'exposent et sont plusieurs fois mis en danger par l'audace locale. A l'image d'un Boulaye Dia opportuniste et auteur d'une belle frappe dégagée par Mandanda. Le gardien Champion du Monde ne peut rien en revanche face à Hyun-Jun Suk. A peine rentré en jeu, le Sud-Coréen est trouvé dans la profondeur et croise idéalement sa frappe (68e). Le moment choisi par l'OM pour enfin réagir. Les Olympiens se font plus pressants. Morgan Sanson et Maxime Lopez multiplient les centres. Sur l'un d'eux, Clinton Njie s'impose au milieu de la défense centrale et décroise une tête victorieusement. Les dernières minutes sont longues et éprouvantes. Mais fidèle à ses principes, le Stade de Reims reste solide. Un dernier arrêt héroïque d'Edouard Mendy face à Lucas Ocampos permet à tout Delaune d'exploser de joie. Voilà Reims 7e avec le meilleur total de points à ce stade de la compétition depuis sa remontée en 2012. L'idéal avant de prendre sa revanche à Toulouse dimanche prochain.

  - Aucun(e)
-

A Reims (Stade Delaune), le Stade de Reims bat Marseille 2-1 

  • Mi-temps : 1-0
  • Spectateurs : 20596
  • Arbitre : M. François Letexier
  • Pelouse : bonne
  • Buts : Dingomé (21e), Suk (68e) pour Reims ; Njie (86e) pour Marseille
  • Avertissements - aux Rémois alaixys Romao (29e), Tristan Dingomé (59e) et Rémi Oudin (90e)
  • Reims : Mendy – Kamara, Abdelhamid, Engels, Foket – Romao (cap), Chavalerin, Dingomé (Mbemba, 78e), Cafaro (Zeneli, 72e), Oudin, Dia (Suk, 67e). Entr. : David Guion
  • Marseille : Mandanda - Kamara, Rolando (Amavi, 72e), Luiz Gustavo (cap), Sarr, Ocampos, Radonjic (Njie, 66e), Sanson, Strootman, Lopez, Balotelli (Germain, 72e). Entr. : Rudy Garcia
  - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-
  - Aucun(e)
-