Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% DFCO

Ligue 1 (J27) : contre le PSG, le DFCO "doit arrêter l'opération portes ouvertes"

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le DFCO veut faire bonne figure sur la pelouse du PSG, samedi 29 février 2020 (17h30), pour la 27e journée de Ligue 1. Les "Rouges" ne s'interdisent pas de rêver, dans ce match à priori déséquilibré. L'une dés clés du match (et de la fin de saison?), la gestion des coups de pied arrêtés.

En Coupe de France, il y a deux semaines, le PSG a battu Dijon 6-1 en Coupe de France
En Coupe de France, il y a deux semaines, le PSG a battu Dijon 6-1 en Coupe de France © Maxppp - Philippe BRUCHOT

Défi capital(e) pour le DFCO en cette 27e journée de Ligue 1: déplacement sur la pelouse du Paris Saint-Germain, samedi 29 février 2020 à 17h30. Un match évidemment très déséquilibré entre Dijon, 17e du classement, et le PSG, largement leader du championnat. 

"Pas envie de passer pour une truffe"

Dans son histoire, le DFCO n'a jamais pris un point sur la pelouse du PSG. Pire, Dijon n'a même jamais marqué un but au Parc des Princes. On se souvient du 8-0 concédé par les "Rouges" en janvier 2018. C'est dire l'ampleur du défi qui attend les dijonnais samedi soir. 

Plutôt que se morfondre - Dijon reste quand même la dernière équipe à avoir battu le PSG en championnat ! - mieux vaut le prendre comme un match bonus, un match où le DFCO n'a rien à perdre. "On joue dans un contexte sympa, au Parc des Princes, dans un haut lieu du foot français et européen, explique Stéphane Jobard, le coach dijonnais. Face à de grands joueurs comme ça, t'as pas envie de passer pour une truffe. Forcément, t'es d’autant plus concentré face à Mbappé, Di Maria, Cavani. C’est un match d'apprentissage pour mes joueurs". Et pourquoi ne pas se prendre à rêver ? Après tout, Reims est bien allé gagner au Parc des Princes cette saison

Des "managers de coup de pied arrêtés" 

S'il veut espérer ramener un résultat de Paris, le DFCO va devoir se transcender, et être solide sur les coups de pied arrêtés, principal point faible des "Rouges" sur leurs dernières sorties. Au moins un but a été concédé sur coup-franc ou corner lors des matchs contre Monaco, Bordeaux, Paris (en Coupe de France) et Nantes. "C'est ce qui nous plombe à chaque fois!". C'est trop pour Stéphane Jobard, qui a décidé d'agir. 

"On a essayé de faire comme au rugby, où il y a des capitaines de touches, des capitaines de mêlée. Moi, j'ai des 'managers de coups de pied arrêtés', développe Stéphane Jobard, qui explique avoir eu l'idée en discutant avec les entraîneur de la JDA Basket et du Stade Dijonnais au rugby. Il faut essayer d'avoir des leaders sur ces moments clés, on va voir ce que ça donne. Il faut qu'ils soient hyper vigilants sur les positions de chacun. Ils doivent rappeler à chacun la concentration maximale qu'on doit avoir. On essaye, je ne dis pas que ça va marcher"

"C'est comme quand tu dis à ton gamin, attention, si tu mets la main sur la plaque, tu risques de te brûler. Voilà, quand tu le dis tu te rassures, ça ne l’empêchera pas de la faire. Il faut qu'on change quelque chose. Autant responsabiliser les joueurs - Stéphane Jobard

Dijon sans ses leaders techniques, Neymar absent côté parisien

Pour ce match, outre le gardien Alfred Gomis, gravement blessé au genou, on peut déplorer deux autres absences : celle de Mounir Chouiar - absent au minimum quatre semaines - et de Yassine Benzia - out au moins deux semaines. 

Côté parisien, on note parmi les principaux absents Marco Verratti, suspendu ou Thiago Silva, blessé. Le brésilien Neymar ne sera pas non plus présent, après son carton rouge reçu le week-end dernier contre Bordeaux. "Un problème en moins à gérer, même si encore faut-il pouvoir le gérer, reconnaît l'entraîneur dijonnais Stéphane Jobard. Ne pas le voir contre nous soulage un peu ma peine". Pour autant, pas de quoi se réjouir, le PSG a d'autres arguments offensifs. "Si Neymar n'est pas là, il y a aussi Mbappé, Cavani, Icardi, Di Maria, confirme Nayef Aguerd, défenseur central du DFCO. Même sur le banc, ils ont des joueurs qui peuvent faire la différence à n'importe quel moment".  

Je ne pense pas qu'un seul joueur puisse changer une équipe - Nayef Aguerd, défenseur du DFCO 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu