Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2020 - 2021 du Stade de Reims

Ligue 1 (J28) | Le Stade de Reims vainc la malédiction en gagnant à Nantes à l'arrachée (1-2)

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Laborieux, le Stade de Reims s'est finalement imposé dans les dernières minutes grâce à son capitaine, mercredi soir, lors d'un déplacement à Nantes comptant pour la 28e journée de Ligue 1. Rapidement mené et longtemps à côté de son sujet, Reims est finalement revenu au forceps. Il est 12e de L1.

Arber Zeneli et les Rémois ont souffert mais ont gagné dans le combat face à Sébastien Corchia et les Nantais
Arber Zeneli et les Rémois ont souffert mais ont gagné dans le combat face à Sébastien Corchia et les Nantais © Maxppp - Maxppp

Le football a de cela de particulier qu'il est imprévisible. Souvent rattrapé en fin de match cette saison, le Stade de Reims a cette fois infligé le sort à son hôte du soir, le FC Nantes. Un scénario d'autant plus improbable que les Rémois ne semblaient pas être dans leur meilleur soir. Certes le début de match était tonitruant. D'emblée, Mathieu Cafaro débordait côté droit et trouvait Boulaye Dia d'un centre parfait. Mais la tête du buteur rémois envoyait le cuir hors du but nantais. Une première incisive, puis plus rien. Pire, les Rémois enchaînait les maladresses. Si bien que sur l'une d'elles, provoquée par Moreto Cassama à la suite d'une banale touche, Moses Simon trompait Predrag Rajkovic d'une tête décroisée.

L'addition aurait pu être plus salée sans la maladresse nantaise et quelques sauvetages de Predrag Rajkovic ou Moreto Cassama. Dépassés, perdus, les Rémois subissaient les vagues venus de Loire-Atlantique. Finalement, les protégés de David Guion résistaient. Et contre toute attente, ils parvenaient égaliser en fin de mi-temps. Dans l'axe, Arber Zeneli décale Ghislain Konan avec réussite. Le latéral gauche entrait dans la surface et trompait Alban Lafont d'une frappe croisée. Presqu'un miracle.

La lumière passe par le capitaine

Entre deux équipes convalescentes, le rythme était difficilement lisible. David Guion opérait trois changements à la pause pour redynamiser son milieu. Un pari qui tenait ses promesses quelques minutes avant que les vieux démons offensifs ne refassent surface. Bloqués en attaque, les Rémois retrouvaient une solidité défensive. Si bien que les deux équipes s'annihilaient. Mais tandis qu'un nouveau match nul attendait les Rémois, Valon Berisha envoyait un corner sur la tête de Yunis Abdelhamid dont le coup de boule faisait mouche à l'aube des arrêts de jeu. Inespéré... Nantes n'est plus une terre maudite. Un bien joli symbole le jour anniversaire de la disparition de Raymond Kopa. Voilà un tournant annoncé qui se goupille bien pour le Stade de Reims. Malgré des lacunes encore criantes, les Marnais comptent désormais 34pts. De quoi travailler sereinement. avant la réception de Lyon dans 10 jours.

.
. -

A Nantes (stade de la Beaujoire), Le Stade de Reims bat Nantes 2-1

  • Mi-temps : 1-1
  • Arbitre : Willy Delajod
  • Buts - Simon (14e) pour Nantes ; Konan (40e), Abdelhamid (89e) pour Reims
  • Avertissements - aux Rémois Wout faes (7e), Ghislain Konan (12e), Moreto Cassama (30e), Xavier Chavalerin (70e), Yunis Abdelhamid (81e)
  • Nantes : Lafont - Traoré, Castelletto, Girotto (cap), Corchia (Sylla, 84e), Touré, Chirivella, Simon (Bamba, 81e), Blas, Louza, Kolo Mouani (Emond, 81e). Entr. : Antoine Kombouaré
  • Reims : Rajkovic - Foket, Faes, Abdelhamid (cap), Konan - Cassamá (Munetsi, 46e), Berisha, Chavalerin (Sierhuis, 83e), Zeneli (Doumbia, 46e), Cafaro (Touré, 46e), Dia. Entr. : David Guion
.
. -

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
.
. -

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
.
. -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess