Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% DFCO

Ligue 1 (J28) - Une ultime cartouche pour le DFCO en déplacement à Brest

-
Par , France Bleu Bourgogne

Alors qu'il reste seulement onze matchs à jouer, le DFCO peut-il encore croire au maintien en Ligue 1 ? Il passe en tout cas par une victoire à Brest mercredi, dans ces retrouvailles avec Olivier Dall'Oglio. Si Dijon n'entame pas une série, c'est cuit.

Au match aller, le DFCO s'était incliné 2-0
Au match aller, le DFCO s'était incliné 2-0 © Maxppp - PHOTOPQR/LE BIEN PUBLIC/MAXPPP

Quel meilleur endroit que le bord de mer pour se ressourcer ? Pour retrouver des forces ? Le DFCO se déplace à Brest, mercredi 3 mars 2021, pour le compte de la 28e journée de Ligue 1. Quatre jours après le lourd revers face au PSG, et à 11 matchs de la fin de la saison, ce déplacement breton apparaît comme la possibilité de (re)lancer enfin une dynamique. Pour ce match, Dijon ne pourra pas compter sur Kamara (suspendu), Diop (blessé à la cheville) et Chouiar (écarté du groupe). 

Une dernière chance ? 

Comme le veut la formule éprouvée depuis toujours par toutes les équipes jouant le maintien, "tant que mathématiquement rien n'est fait, tout est encore possible". Soit. Avec deux victoires seulement en 27 matchs, une série de huit défaites consécutives toutes compétitions confondues et une dernière place (15 pts) à onze journée de la fin, l'inquiétude semble tout de même légitime. S'il doit y avoir une nouvelle dynamique, positive, avec une série de victoires, il faut qu'elle commence dés mercredi à Brest - ou gare aux regrets si Dijon se réveille trop tard ! 

Est-ce la dernière chance pour le DFCO ?

"On sait très bien que c'est l'une de nos dernières chances. On n'est pas dans les calculs, on sait qu'on peut s’en sortir. On peut le faire, il reste des matchs. Sachez que ça nous fait chier, tous, la situation actuelle du club", assure le défenseur Sacha Boey, dans le rôle du lycéen qui n'a pas commencé son devoir de maths le dimanche soir à 21h et qui se dit "je suis large".

Si on a quand même envie d'y croire avec Sacha Boey, une chose est sûre, le mois de mars sera déterminant pour le DFCO, avec trois matchs à jouer : Brest, puis Bordeaux et Reims à domicile. "On est mal en point en championnat, mais une dynamique, ça s'inverse, martèle l'entraîneur dijonnais. Je le pense réellement, ce n'est pas un discours de façade. Quitte à faire sourire certains, je fais partie de ceux qui y croient jusqu'au bout". 

Quitte à faire sourire certains, je fais partie de ceux qui y croient jusqu'au bout

Pourquoi ne pas faire jouer davantage les jeunes ? 

Vu la situation délicate dans laquelle se trouve le club, de nombreux supporters du DFCO se demandent pourquoi David Linarès ne lance pas davantage les "jeunes". Les noms de Younoussa, Zagré ou Arli sont souvent évoqués. Des trois, seul Younoussa a joué deux bouts de match en début de saison - sous la houlette de Stéphane Jobard. 

Pourquoi David Linarès ne fait-il pas davantage jouer les "jeunes" ?

"'Ils ont une grosse difficulté par rapport au covid, c'est qu'ils sont en manque de compétition, justifie David Linarès. Ils enchaînent depuis quelques semaines avec des matchs amicaux. Aujourd’hui, quand je couche ma liste des 20, je mets toujours, à mes yeux, le groupe le plus performant"

David Linarès est-il Dall'Ogliste (Dall'Oglien?) ? 

Ce match à Brest marque les retrouvailles de Dijon avec son ancien entraîneur, Olivier Dall'Oglio. C'est la première fois que David Linarès, confirmé dans son poste de n°1 en novembre, rencontre le coach brestois dont il a été l'adjoint pendant quatre ans. Avec l'arrivée de Sampaoli à Marseille, la notion de "disciple" est revenue sur le devant de la scène - puisque l'Argentin se revendique proche de la philosophie de Marcelo Bielsa. 

David Linarès, "qui retient surtout le côté humain" d'un homme "qui fait beaucoup confiance", se revendique-t-il d'Olivier Dall'Oglio, réputé pour mettre en place des équipes qui pratiquent un football offensif et agréable à regarder? "Par rapport à nos performances offensives, ce serait prétentieux de ma part, mais j'aime les équipes qui ont une certaine maîtrise dans le jeu et une certaine efficacité offensive, indique Linarès. Je ne me revendique pas entraîneur défensif".

David Linarès est-il un disciple de Dall'Oglio ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess