Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 (J29) | Le Stade de Reims reste dans la lutte pour l'Europe après sa victoire contre Nantes (1-0)

-
Par , , France Bleu Champagne-Ardenne

Sans victoire depuis 3 semaines, le Stade de Reims a retrouvé le sourire en même temps que le succès en dominant Nantes sur la plus petite des marges, mais avec les valeurs reconnues de l'équipe. Désormais seule formation invaincue en 2019, les Rémois restent 6e et ne s'interdisent plus rien.

Arber Zeneli ici face au milieu de terrain nantais Andreï Girotto.
Arber Zeneli ici face au milieu de terrain nantais Andreï Girotto. © AFP - AFP

C'est donc avec le sourire et la satisfaction d'avoir repoussé les objectifs que les joueurs du Stade de Reims pourront s'offrir la semaine prochaine quelques jours de repos. Sans jouer son meilleur match, mais en retrouvant ses standards de rigueur, de solidité et de solidarité, les Rémois réalisent même une sacrée opération. L'histoire du match aurait d'ailleurs penché rapidement en faveur des Rémois lorsque dès la première minute, Arber Zeneli s'enfonce dans le camp nantais avant de décaler Rémi Oudin. Mais l'attaquant rémois devait se heurter au gardien Maxime Dupé. Dominateurs, les protégés de David Guion baissent d'un ton et la rencontre tombe dans un faux rythme pour laisser place à de trop nombreuses approximations. Incapables de trouver la clé face aux Nantais, ce sont même les visiteurs qui se montrent dangereux sur une tentative de Nicolas Pallois (36e).

A l'image d'une météo capricieuse, une belle éclaircie a tout de même enchanté Delaune. Pas à son avantage jusque là, Rémi Oudin récupère un ballon sur la gauche puis repique dans l'axe pour ajuster une magnifique frappe du droit qui vient imparablement trouver la lucarne opposé du gardien nantais (60e). Une éclaircie puis à nouveau plus rien. Dans un schéma attendu, Nantes aura poussé pour égaliser sans se créer une seule occasion. Reims, solide, aura bien tenté de planter quelques contres, finalement mal exploités. L'expulsion dans les derniers instants du Nantais Andrei Girotto n'arrangera rien. Qu'importe, seule équipe encore invaincue en Ligue 1 en 2019, le Stade de Reims s'offre la possibilité de poursuivre ses rêves. Pourquoi pas européens...

-

A Reims (Stade Delaune), le Stade de Reims bat Nantes 1-0 

  • Mi-temps : 0-0
  • Spectateurs : 14 869
  • Arbitre : M. Johan Hamel
  • Pelouse : bonne
  • Buts : Oudin (60e) pour Reims
  • Avertissements - aux Rémois Abdul Rhaman Baba (40e), Tristan Dingomé (62e), Moussa Doumbia (86e), Pablo Chavarria (90e), aux Nantais Fabio (37e) et Andrei Girotto (78e et 89e).
  • Expulsion : du nantais Andrei Girotto (89e)
  • Reims : Mendy – Baba, Abdelhamid, Engels, Foket – Romao (cap), Chavalerin, Dingomé (Kamara, 78e), Zeneli (Doumbia, 72e), Oudin, Dia (Chavarria, 65e). Entr. : David Guion
  • Nantes : Dupé - Fabio (Kwateng, 45e), Diego Carlos, Pallois, Lima (Limbombé, 68e), Traoré, Boschilia, Touré (Mancé, 83e), Girotto, Rongier (cap), Coulibaly. Entr. : Vahid Halilhodzic
-
-
-
-
-
Choix de la station

À venir dansDanssecondess